Actualités Société

BAS UELE : L’entrepreneuriat agricole à l’ordre du jour.

BAS UELE : L’entrepreneuriat agricole à l’ordre du jour.

Près de  500 personnes prennent part à une formation sur l’entrepreneuriat agricole. Ces formations, autour des cultures maraîchères, vivrières, pérennes et de l’élevage, sont organisées en la salle des conférences Saint Joseph du diocèse de Buta sous le haut patronage du Gouverneur de la province du Bas – Uélé, le professeur Jean-Robert NZANZA BOMBITI. C’est au nom de l’Autorité Provinciale que le go des activités a été donné le lundi 3 octobre 2022, par le Vice – gouverneur, Christophe KONDANGA LEMONDE.

Selon l’ingénieur Blaise adipatenge, l’objectif de cette formation consiste à sensibiliser,  former et encadrer la populations sur les techniques d’élevages, de la production des cultures pérennes, vivrières et maraîchers en vue d’améliorer quantitativement et qualitativement la production agricole et animale dans la province du Bas – Uélé. Il est aussi question de lutter contre la faim, la pauvreté et le chômage en développant l’esprit d’entrepreneuriat agricole, intérioriser chez les agriculteurs l’importance de travailler en coopérative pour le développement intégral et, enfin, autonomiser les jeunes en les initiant à des activités agricoles (agrobusiness) génératrices des revenus aux fins de contribuer à la sécurité alimentaire.

Pour la société civile, cette formation est très capitale pour la population car ceci   lui permettra d’améliorer sa façon de travailler. Par ailleurs,  la ministre provincial de l’agriculture pêche et élevage, Madame Ruth Baduli, estime qu’après cette formation, les populations qui seront encadrée sur les techniques d’élevages et  les jeunes qui seront initiés dans l’agrobusiness deviendront autonomes.

Le vice gouverneur et gouverneur ad intérim, le chef de travaux Christophe Kondaga Lemonde, a expliqué dans son allocution avant de lancer officiellement cette formation, que ses assises entrent dans la ligne droite du programme d’action du gouvernement provincial en ce qui concerne la relance agricole soutenue par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut voir le Bas Uélé reprendre sa première place du grenier agricole.

L’on retiendra que le Gouverneur de province, le professeur ingénieur Jean Robert Nzanza Bombiti, qui est parmi les facilitateurs, parlera de l’apport des éléments nutritifs dans la plainte.

Ces formations, se voulant plus pratiques que théoriques, la partie théorique ne prendra que 15 jours, et la partie pratique couvrira les opérations de semis à la récolte, soit 100 jours ou environ 4 mois, a expliqué l’ingénieur Blaise ADIPATENGE, Expert et directeur général de l’entreprise UELE AGRO-BUSINESS.

Ces formations s’inscrivent dans la ligne droite du programme du gouvernement provincial du Bas – Uélé.

Parmi les participants, on retrouve des agriculteurs, des étudiants, des enseignants, des fonctionnaires, des policiers, des militaires, des commerçants, des religieux, des taximen, des sportifs. Toutes les couches de la population sont quasiment représentées.

La Rédaction.