Actualités Santé

Covid-19/Tshopo : le ministre provincial de la santé visé par une motion.

Covid-19/Tshopo : le ministre provincial de la santé visé par une motion.

Une motion de défiance vient d’être déposée au bureau de l’assemblée provinciale de la province de la Tshopo ce lundi 8 juin 2020 contre le ministre provincial de la santé par un groupe des députés provinciaux. Il est reproché à Joachim ONDENDAKEMI la mauvaise gestion du premier cas testé positif de coronavirus en province de la Tshopo.

Selon l’honorable Dedosh Lusangi l’un des motionnaires, il se remarque depuis un certain temps, une légèreté au sein de l’équipe peovinciale de la riposte contre le coronavirus.

“...Vous savez tous, nous avons eu la mauvaise nouvelle d’apprendre le cas 1 de covid-19. Quand on voit comment cela a été pris en charge, nous voyons vraiment qu’il y a eu un laissé aller parce que le malade soi-disant atteint du coronavirus a été libéré avant le résultat de l’INRB de Kinshasa. Ceci prouve noir sur blanc qu’il y a eu vraiment légèreté dans cette histoire et que nous députés de la Tshopo, venons déposer une motion contre le ministre de la Santé”, déclare le député provincial Dedosh Lusangi.

Ce député élu de la ville de Kisangani qui doute de ce cas positif de la Covid-19 estime que si ce cas s’averait vrai, cela suppose que ce malade aurait déjà contaminé plusieurs personnes. Il fustige par la même occasion, le non respect des mesures barrières édictées par le chef de l’État.

Dedosh Lusangi fait référence au non respect des dispositions lors des obsèques. Pour ce député provincial, la faute incombe à la cellule de riposte qui ne prend pas au sérieux ses responsabilités.

De son côté, Jacques Mandiongwe, un autre élu de la ville de Kisangani, exprime son mécontentement. Il souligne que les députés provinciaux assistent avec amertume, une certaine faiblesse dans l’application des mesures de prévention contre le coronavirus.

c’est la raison même qui nous a poussé à initier la motion contre le ministre de la santé car nous avons constaté avec amertume, une certaine faiblesse dans l’application des mesures de prévention contre le coronavirus en province de la Tshopo. Nous députés, avons pris conscience, et nous venons d’adresser la motion de défiance contre le ministre ayant la santé de la province dans ses attributions car nous voulons protéger la population de la province de la Tshopo”, a renchérit honorable Jacques Mandiongwe.

Le premier cas positif lié au coronavirus a été déclaré à la Tshopo le 2 juin dernier. Il s’agit d’un homme âgé de 47 ans et vivant à Kisangani. Un cas qui suscite des doutes sur le chef de la population suite à l’état stable de la personne déclarée malade.

L’opinion se pose la question de savoir comment l’assemblée provinciale de la Tshopo peut arriver à traiter cette motion de défiance sur sa table alors que cette dernière ne se réunit pas au cours de cette session suite à la propagation de la maladie à Coronavirus.

Jean Claude Fundi.