Actualités Politique

Tshopo : Décision de l’Assemblée Provinciale, Idelphonse LOKANGU compte saisir la Cour d’Appel.

Tshopo : Décision de l’Assemblée Provinciale, Idelphonse LOKANGU compte saisir la Cour d’Appel.

« La décision de l’Assemblée Provinciale est illégale et je l’attaquerais en justice auprès de la Cour d’Appel » : c’est en tout cas à chaud la réaction de Idelphonse LOKANGU W’IFONGO joint par téléphone à partir des Etats Unis où il séjourne depuis 24 heures. Il qualifie cette décision d’acharnement contre un ministre qui a réussi à maximiser les recettes et qui ne se compromet pas dans le système des pots-de-vin.

Selon Idelphonse LOKANGU, plusieurs raisons font à ce que cette décision prise à son endroit soit illégale. Sur le plan administratif, il pense que la procédure, quand à la durée depuis le dépôt de l’invitation, n’a pas été respectée. La lettre d’invitation a été déposée le samedi 17 novembre et que 48 heures sont accordées à la personne concernée pour présenter sa défense. Curieusement, l’Assemblée se réunit le lundi 19 novembre. Il pense que la plénière devait avoir lieu le mardi 20 novembre. Par ailleurs, il avait déjà reçu l’autorisation de sortie du Gouverneur de Province en date du 16 novembre et que la lettre d’intérim avait été signée le même jour. Logiquement, selon l’incriminé, il n’était plus ministre des finances à la date du 17 novembre, date du dépôt de la lettre d’invitation de l’Assemblée Provinciale à son cabinet de travail.

Il rejette toutes les raisons avancées contre lui pour le démettre de ses fonctions. Toutefois, Idelphonse LOKANGU reconnaît les prérogatives dues à l’Assemblée Provinciale.  » Celle – ci peut interpeller un ministre provincial et avoir des éclaircissements sur des zones d’ombre par rapport à un dossier. Je sais même qu’en cas de refus de se présenter, l’Assemblée Provinciale peut aller jusqu’à la décision suprême qui est celle de démettre un ministre de ses fonctions. Mais dans ma situation, ce n’est pas le cas. Je n’ai pas refusé de me présenter devant les honorables députés provinciaux. Je ne suis pas au pays ».

Idelphonse LOKANGU explique : « je suis un ministre qui, sous l’impulsion du Gouverneur de Province, a réalisé les recettes comme personne ne l’a jamais fait avant moi. J’ai réussi à stabiliser l’unicité du prix du carburant dans la ville de Kisangani et les agents de la DGRPT reçoivent régulièrement leurs salaires et leurs primes ».

Pour rappel, le ministre provincial en charge des finances Idelphonse LOKANGU W’IFONGO a été démis de ses fonctions par les députés provinciaux lors de la plénière du lundi 19 novembre dernier. Pour les députés provinciaux, le ministre provincial des finances n’a pas répondu présent à leur invitation et s’est illustré par un manque de considération à l’égard de l’Assemblée Provinciale.