Actualités Economie

ECONOMIE : « Nos autorités pêchent par manque des stratégies fiscales » Dixit Élie KAYEMBE

ECONOMIE : « Nos autorités pêchent par manque des stratégies fiscales » Dixit Élie KAYEMBE

Elie KAYEMBE  l’a dit au cours d’une interview accordée le samedi 18 janvier 2020 à la rédaction de la rfmtv.net.  Activiste des droits de l’Homme et Coordonnateur de l’asbl AJDDH,  ce Maître avocat, qui condamne les tentatives des motards taximen de vouloir détruire les biens public, a souligné  que c’est à l’issue d’un consensus entre les deux parties que les autorités devraient fixer le montant à payer pour l’achat des plaques d’immatriculation et d’autres documents de bord. Pour lui, les autorités pêchent par manque des stratégies fiscales.

«…Nous sommes tous d’accord qu’un pays ne peut marcher que si tout le monde paye sa taxe…Il y a des méthodes pour récolter les taxes. On n’impose pas une taxe , mais on peut passer par des consultations pour en arriver…»

À lui d’ajouter qu’il faut faire des études après les consultations pour comprendre combien réalise un taximan par jour; quelle est son enveloppe journalière; combien verse t-il chez le propriétaire de la moto, dans la plus part des cas d’ailleurs.

« On ne se réveille pas un bon matin et on impose une taxe aux gens. Il faudrait consulter les assujettis »

Rappelons que depuis le lancement de la campagne d’achat des plaques d’immatriculation et d’autres documents de bord par l’autorité provinciale, une tension est observée  dans chef des motards taximen qui refusent de payer cette taxe provinciale .

Trésor BOTAMBA

Lire aussi : https://www.rfmtv.net/kisangani-un-motard-taximan-tabasse-par-ses-paires-pour-avoir-achete-sa-plaque/