Football/Élections au TS Malekesa : candidat à sa succession, Jacques Mandiongwe prêche l’unité et la cohésion.

L’heure est à la campagne électorale pour les élections des nouveaux dirigeants du TS Malekesa et la tension monte d’un cran au terrain de l’entraînement de l’équipe la plus populaire de la ville de Kisangani à 4 jours de la tenue des ces élections.
Deux candidats sont en lices au poste du président. Il s’agit de l’honorable Jacques Mandiongwe, candidat à sa propre succession et Ernest Hans, une nouvelle figure.
Deux camps se sont formés au sein des supporters du TS Malekesa aux allures de l’élection présidentielle au 2e tour en République Démocratique du Congo.

C’est pourquoi, le président encore en fonction du TS Malekesa et candidat à sa propre succession, l’honorable Jacques Mandiongwe s’est entretenu avec les supporters de Malekesa présents à l’Athénée (terrain d’entraînement) ce mardi 06 septembre 2022.
C’est en deux casquettes que Jacques Mandiongwe s’est adressé aux fanatiques ( Comme président de l’équipe et candidat ).

Comme président encore en fonction du TS Malekesa et par rapport à la tension qui a prévalu au terrain de l’entraînement le lundi dernier lors de l’arrivée de son challengeur, l’honorable Jacques Mandiongwe a prêché la paix en demandant aux supporters de cesser avec les injures, désordres et toute autre sorte d’antivaleurs qui ne va pas bénéficier à l’équipe.

 » Je n’ai aucun problème avec mon challenger. Je suis démocrate, laissez que les élections se passent dans un climat apaisé et tout cela dans le respect des textes du football en RDC et de notre règlement intérieur. Je sais que je ne peux pas échouer mais s’il arrivait que par magie des élections que j’échoue, je continuerai à soutenir mon équipe du sang qui est Malekesa et le nouveau comité qui sera en place avec mes contributions pour les matches et même si l’équipe veut voyager », avant de demander aux fanatiques d’applaudir pour son challenger Ernest Hans.

IMG 20220907 WA0021 Football/Élections au TS Malekesa : candidat à sa succession, Jacques Mandiongwe prêche lunité et la cohésion.


Étant d’abord un vrai fanatique de Malekesa, je ne combattrai jamais le nouveau comité, si je ne suis pas élu contrairement aux autres qui l’ont fait lors de mon premier mandat.
Et, s’il arrivait que mon challenger échoue, je le demande de ne pas fuir et de continuer toujours à soutenir Malekesa, s’il est un vrai fanatique et non de combattre mon comité
, a signifié Jacques Mandiongwe aux supporters .

Il justifie alors la tenue de ce genre de discours après avoir constaté que la division veut régner dans Malekesa au risque d’arriver à la situation qu’a connu le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa avec la création du FC Renaissance alors que lui prône et prêche toujours sur l’unité et la cohésion pour un Malekesa fort et prospère car cette équipe est comme une institution où tous ces dirigeants passeront mais Malekesa restera toujours là.
Comme candidat, Jacques Mandiongwe a demandé aux fans de voter utile avant de présenter sa liste électorale qui est composée du vice-gouverneur Paulin Lendongolia comme 1er vice-président, Nizar Mbangu (2e vice-président), le député national Abraham Boliki et le sénateur Lady Yangotikala comme conseillers et autres.

IMG 20220907 WA0026 Football/Élections au TS Malekesa : candidat à sa succession, Jacques Mandiongwe prêche lunité et la cohésion.

Signalons que les élections sont prévues le samedi 10 septembre prochain et le comité élu aura un mendat de 3 ans renouvelable plusieurs fois.
Le TS Malekesa est une équipe de la Tshopo engagée à la Ligue 2 de la Linafoot dans la zone Est et en attente de la dernière décision de la Fecofa sur la montée en Ligue 1.

Jerry Lombo Alauwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!