Actualités Environnement

Gouvernance forestière en RDC : les avancées réalisées grâce au fonds national REDD

Gouvernance forestière en RDC : les avancées réalisées grâce au fonds national REDD

Ceci fait suite à la signature le 14 juillet dernier du programme de gestion durable des forêts en République démocratique du Congo. Il est l’un des programmes – phares du portefeuille du Fonds national REDD (Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la dégradation des forêts). Ce programme qui vient appuyer le ministère de l’Environnement et Développement Durable dans sa recherche inlassable de créer des conditions d’une gestion durable des forêts de la RDC intervient après validation en comité de pilotage de décembre 2019.

Au cours de ladite cérémonie tenue dans l’enceinte de l’Ambassade de France à Kinshasa, le ministre des finances et président du comité de pilotage du Fonds national REDD SELE YALAGHULI a insisté sur l’importance de la gestion durable des ressources forestières, d’une part, et la prévention des catastrophes naturelles en milieu urbain, d’autre part.

il n’y a quelques années, j’ai lu le livre d’un géographe, Jared Diamond parlant de l’effondrement de la société et des pays en conséquence de la dégradation environnementale. Nous sommes réunis aujourd’hui a-t-il insisté, pour parler des moyens de mise en œuvre en vue d’assurer la durabilité des ressources forestières de la RDC et de ses écosystèmes”.

De son côté, le ministre de l’Environnement Claude NYAMUGABO a rappelé l’importance que revêt ce programme pour son ministère dans la réalisation de la vision du chef de l’État, particulièrement la gestion des ressources forestières et de ses écosystèmes dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Le patron de l’Environnement en RDC se pose la question de savoir comment deviendra le potentiel hydro-électrique si la forêt venait à disparaitre.

En réponse à ce questionnement, le ministre de l’Environnement appelle à la gestion durable de la forêt car indique-t-il, 60% de la population dépend de cette dernière.

La gestion durable des forêts est une vision autour de laquelle viendront s’ancrer toutes les autres composantes de la gouvernance forestière car elle a pour objectif global de créer les conditions d’une gestion durable des forêts de la République Démocratique du Congo. Elle assure également la valorisation des ressources forestières et une amélioration significative de la gouvernance aux différentes échelles, nationales, provinciales et locales.

Le programme de gestion durable des forêts sera mis en œuvre en étroite relation avec les programmes intégrés REDD (PIREDD) dans 5 provinces concernées dont le Maï-Ndombe, l’Équateur, la Mongala, la Tshopo et l’Ituri. Il va intégrer également des programmes sectoriels portant l’Aménagement du territoire et le foncier, ainsi qu’avec les programmes expérimentant des modèles de foresterie communautaire.

Ce programme est évalué à 17 millions et demie de dollars américains, dont 12 millions apportés par le Fonds national REDD, 4,4 millions par l’Agence Française de Développement et 1,1 million de dollars américains par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial.

Jean Claude Fundi