Actualités Politique Social

Haut-Uele : Les critiques du parti Envol sur l’an 1 du gouverneur Baseane.

Haut-Uele : Les critiques du parti Envol sur l’an 1 du gouverneur Baseane.

Le gouverneur Christophe Baseane Nangaa vient de totaliser un an depuis qu’il est à la tête de la province du Haut-uele. L’heure est au bilan. Voilà pourquoi le président fédéral du parti politique Envol a tenu ce dimanche 3 mai 2020 un point de presse dans la ville d’isiro.

D’entrée de jeu, Maître Isaac Degba salue les travaux de grande envergure amorcés et les résultats palpables notamment :
– la réhabilitation des routes nationales ( RN 27), provinciales, des routes de dessertes agricoles ainsi que la voirie urbaine de la ville d’isiro et celle de la cité de Watsa ;
– l’acquisition des engins de construction de haute facture, au nom et pour le compte de la province ;
– la construction d’un parc à bois à la frontière afin de maximiser les recettes de la province.

En dépit de ces réalisations, se basant sur les principes ayant milité à la création du parti cher à l’honorable Delly Sesanga, maître Isaac Degba relève 12 griefs contre la gestion du gouverneur Christophe Baseane Nangaa. Il s’agit entre autres de :

la sous-estimation de la main d’oeuvre locale, le non respect de la loi sur la passation des marchés publics, le tribalisme, le clientélisme, la gestion de deux institutions provinciales comme un club d’amis entre le gouverneur et le président de l’Assemblée provinciale réduisant ainsi l’organe délibérant en une caisse de résonance ; le non respect des prévisions budgétaires en octroyant une somme de 100.000 dollars américains à une structure privée « Haut-Uele d’abord » non prévue dans le budget et dont les traces d’affectation se recherchent encore ; la rétrocommission dans la quote part des entités territoriales décentralisées dont 100.000 dollars américains seraient perçus par le président de l’Assemblée provinciale ; l’expropriation des lopins de terre des populations à Mayogo et Magambe en violation de la loi en la matière, …

En sa qualité de légaliste, défenseur d’un Etat de droit et réformateur convaincu, le président fédéral du parti Envol recommande à l’exécutif provincial de prendre en compte la géo-compétence, la géopolitique et la représentativité dans le recrutement des membres des cabinets ainsi que des agents et cadres de la Direction Générale des Recettes du Haut-uele ( DGRHU); de respecter la procédure de passation des marchés publics ; de remettre dans leurs droits les populations victimes de l’expropriation.

En outre, Maître Isaac Degba appelle l’Assemblée Provinciale à jouer correctement son rôle en contrôlant sans complaisance le gouvernement provincial pour l’intérêt général du Haut-uélé.

FROK