Actualités Politique Economie

Ituri : Détournement des fonds alloués à la santé pour l’année 2019, le Ministre Provincial de la santé exige des preuves du député national IRACAN.

Ituri : Détournement des fonds alloués à la santé pour l’année 2019, le Ministre Provincial de la santé exige des preuves du député national IRACAN.

Dans une correspondance parvenue à notre rédaction en date du 30 juillet 2020, le député national élu de l’Ituri, Iracan Gratien de Saint Nicolas, dénonce le silence du Gouvernement Provincial et du ministère national de la santé dans ce qu’il qualifie des détournements graves des biens matériels  et des fonds dans la province de l’Ituri. Malgré l’insistance de l’Inspecteur Général de la Santé, poursuit la correspondance, aucune sanction n’a été constatée jusqu’à ce jour conformément à la lettre adressée au Gouverneur de Province de l’Ituri en date du 3 juin 2020.

« …3.181.316,26 dollars américains sont concernés par cette malversation financière, selon les fonds alloués à la Division Provinciale de la Santé pour l’année 2019. …Nous exigeons du Ministre national de la santé conformément à la lettre lui adressée, de prendre des sanctions à l’endroit des coupables et de diligenter un audit financier le plus tôt possible sous réserve de se voir interpellé à l’Assemblée Nationale », conclut la lettre.

Joint au téléphone à ce sujet, le ministre provincial de la santé de la province de l’Ituri, KARAMURA MWIRA Patrick, allègue que ce dossier a déjà été traité au niveau de la justice puis classé. Selon lui, la cour a déjà étudié le dossier et elle a trouvé que ces allégations ne sont pas fondées.

« …S’il a des éléments,  il n’a qu’à contacter la cour qui a déjà travaillé sur ce dossier, peut être il peut avoir d’autres éléments là-bas. Si non, celui qui a fourni l’information a donné toutes les pièces à la cour, la cour a déjà siégé sur ce dossier et je ne sais ce que le Gouverneur peut faire, ce que moi comme ministre provincial de santé, je peux faire là où la justice a déjà statué… Il veut quoi ? Saisir l’Assemblée Nationale pour qu’il vienne contrôler le chef de division ? La cour, l’Assemblée Provinciale et l’Agence Nationale des Renseignements ont déjà contrôlé. Si nous avons constaté que le Chef de Division a détourné cet argent, nous allions le mettre à la disposition de la cour. Mais la cour a déjà classé l’affaire… »

 A ce rythme, pense le ministre provincial de la santé, il faut saisir le taureau par les cornes.

« …lui se réveille un certain matin et commence à écrire n’importe quoi. Je crois que je finirais par écrire à la présidente de l’Assemblée Nationale, si le Gouverneur le permet, pour que le député national Gratien de Saint Nicolas Iracan nous fournisse des éléments par rapport à ces allégations et ça sera une bonne chose. »

Selon le rapport synthèse de mission d’inspection des ressources à la DPS Ituri effectuée par une équipe de l’IPS/Ituri au mois de Mai 2020, il s’est dégagé plusieurs constats, notamment le non respect des directives de passation des marchés par la DPS Ituri qui s’illustre par le manque de PV d’ouverture des dossiers des soumissionnaires et autres documents y relatifs, l’existence des marchés fictifs avec faux, usage de faux et faux en écriture, l’incohérence dans les données par rapport à l’état de besoins, aux commandes et achats, la tenue d’une comptabilité opaque qui ne respecte pas plusieurs principes de la comptabilité et qui favorise une mauvaise gestion des fonds, l’inexistence des quelques pièces justificatives des fonds alloués, l’existence des ratures dans certaines documents comptables.

La Rédaction.