Actualités Social Politique

Ituri : le gouvernement provincial rappelle les forces vives à l’ordre

Ituri : le gouvernement provincial rappelle les forces vives à l’ordre

Réagissant sur l’appel à l’incivisme lancé dimanche 12 avril par les forces vives de l’Ituri, le gouvernement provincial, dans sa communication n°009 de ce mardi 14 avril,  souligne que l’incivisme fiscal entraine beaucoup d’effets collatéraux notamment l’absence des moyens pour la prise en charge des services de sécurité.

Pour Janvier Egudra ministre des finances et porte parole du gouvernement provincial qui a signé ce communiqué, toute retenue fiscale par l’opérateur économique augmenterait sa marge bénéficiaire au détriment des consommateurs. Il indique que l’incivisme fiscal est également un acte de rébellion.

Pour le gouvernement provincial, l’incivisme fiscal constitue un appui à la crise sécuritaire et sanitaire que traverse la Province de l’ITURI.

Il pense que la société civile qui est avant tout un partenaire de l’Etat, et par sa composition multiforme par des regroupements sociaux notamment ethniques et religieux devrait étudier froidement les causes endogènes et exogènes de l’animalisation des humains qui se livrent à une barbarie à DJUGU, IRUMU et à MAHAGI, massacrant leurs semblables.

Le Gouvernement provincial dit n’est pas être certain que toutes les prises de positions de la Coordination de la Société Civile de l’ITURI ont recueilli les avis favorables de ses membres. Il note cependant la traduction des sentiments ou frustrations de quelques personnes en son sein.

Ce communiqué affirme que le gouvernement provincial a pleinement conscience des difficultés que rencontre la population et à cet effet, a plusieurs fois invité la Fédération des Entreprises du Congo à tourner les orientations économiques vers des secteurs porteurs notamment l’agro-industrie.

Toutefois, le gouvernement provincial de l’Ituri dit attendre de la société civile, son implication dans la réalisation de toutes les aspirations du peuple, et non de recevoir des critiques à connotations politiques, relève le communiqué.

Ainsi donc, le Gouvernement provincial déplore qu’à chaque sortie médiatique de la Coordination de la Société Civile, celle-ci utilise cette casquette à des communications qui incitent la population à se rebeller contre les lois, les autorités légalement établies et les Forces Armées de la République. Raison pour laquelle, le gouvernement provincial qualifié cet appel à l’incivisme fiscal ou à la légitime défense d »une démarche contraire aux missions de la société civile et tributaire des aspirations plutôt politiques de certains de ses membres qui se positionnent en des adversaires politiques de l’Exécutif provincial, estime le communiqué.

Pour rappel, les forces vives de l’Ituri ont dans une déclaration dimanche 12 avril, appelé la population à l’incivisme fiscal.

Elles fustigent la résurgence de l’insécurité sur l’ensemble de la province plus particulièrement dans les territoires de Djugu, Mahagi et Mambasa.

Jean Claude Fundi.