Actualités Santé

KISANGANI / COVID-19 : « Faisons de la sensibilisation notre affaire » (chef de quartier Joseph DARUWEZI)

KISANGANI / COVID-19 : « Faisons de la sensibilisation notre affaire » (chef de quartier Joseph DARUWEZI)

Le président urbain du réseau des chefs de quartiers de la ville de Kisangani interpelle la conscience de ses collègues dans la lutte contre le coronavirus. Joseph DARUWEZI MITAMBO estime que les chefs de quartiers doivent faire de la sensibilisation contre le COVID-19 leur affaire. Ce chef de quartier FARDC dans la commune Kabondo, s’appui sur le code de l’agent territorial.

« Il est dit ceci : le chef de quartier doit sensibiliser et informer la population, des mesures prises par l’autorité supérieur », précise Joseph DARUWEZI MAITAMBO.

A l’en croire, pour le cas de coronavirus, les chefs de quartiers doivent se déployer pour sensibiliser la population au regard du message du chef de l’Etat relayé par le gouverneur de la province de la Tshopo afin de faire face à cette pandémie qui ravage l’humanité entière.
Ce chef de quartier qui s’emploi dans la sensibilisation de ses administrés à la lutte contre le covid-19, affirme avoir été doté de quelques dispositifs de lavage des mains au bénéfice de la population.

Rappelons que le ministre provincial de la santé, Joachim ONDENDAKEMI, appelle toutes les couches de la population à se saisir de la question de sensibilisation. Car pour lui, les mesures de prévention demeurent le seul moyen de lutte contre ce fléau.

La ville de Kisangani n’a enregistré jusque là aucun cas positif de covid-19. Du moins, la RDC fait face depuis le 10 mars dernier à cette pandémie. Le pays enregistre déjà 161 cas positifs, 18 décès et 6 guéris. Outre la ville de Kinshasa foyer de cette pandémie, quatre provinces de la RDC enregistrent des cas positifs. Il s’agit la province du Kwilu, Ituri et les deux Kivu.

Jean Claude FUNDI