Actualités Social

Kisangani : Dismas Kitenge, défenseur des droits humains sous menace de mort.

Kisangani : Dismas Kitenge, défenseur des droits humains sous menace de mort.

Le défenseur des droits humains Dismas Kitenge dénonce des menaces de mort dont il est victime ainsi que sa famille ces derniers jours. Dans une interview accordée à la presse ce vendredi 18 septembre, cet activiste des droits de l’homme parle des menaces graves en son endroit par une personne s’identifiant à un médecin.

« Depuis pratiquement quatre jours, un numéro m’appelle régulièrement pour m’identifier en me proférant des menaces de mort. Il s’agit d’un numéro vodacom et je viens de donner ce numéro à mes collègues de la société civile. Hier pratiquement entre 15 heures et 19 heures, le monsieur s’est entretenu avec moi environs cinq minutes pour me dire qu’il me connaissait et ce que je fais au pays comme activité de la société civile et des droits de l’homme. Je suis en train de déstabiliser, comme il disait lui-même, plein des gens dans le pouvoir ou intérêt et pour cela, il m’a promis de venir me tuer chez moi la nuit d’hier », explique Dismas Kitenge.

Le président du groupe Lotus, l’une des organisations des droits de l’homme de la province de la Tshopo, estime que ces menaces sont les conséquences de ces activités de défense des droits humains par un homme inconnu.

Tout en demandant sa sécurisation par les autorités compétentes, le défenseur des droits humains Dismas Kitenge compte déposer une plainte contre inconnu auprès du procureur de la République afin de demander à la société de télécommunication Vodacom Congo de procéder à la levée de la confidentialité afin que la personne soit identifiée et poursuivie en justice pour cette infraction.

Dismas Kitenge dit ne pas lâcher prise dans ce combat de défense des droits humains malgré ces multiples attaques et menace de mort.

Président du groupe Lotus, Dismas Kitenge est un acteur de la société civile engagée dans la promotion et la défense des droits de l’homme. Il fut vice-président de l’AFIDH, une organisation internationale de défense des droits humains. Son organisation (Groupe Lotus) est la seule organisation de la province de la Tshopo qui ait documenté sur la guerre de six jours, une guerre qui a opposé à Kisangani deux armées étrangères, rwandaise et ougandaise.

Jean-Claude Fundi