Actualités Economie Social

Kisangani – Environnement : l’insalubrité est à la porte du marché central de kisangani.

Kisangani – Environnement : l’insalubrité est à la porte du marché central de kisangani.

Les marchands du marché central de Kisangani se plaignent des conditions dans lesquelles ils travaillent, particulièrement les vendeuses du rayon connu sous le nom «Ligne ya pétrole. Elles  se lamentent d’être exposées à toutes sortes des maladies vue l’état et la quantité d’immondices qui sont déversées à cet endroit .

«…Personne n’a jamais tenu compte des conditions dans lesquelles nous travaillons. Comme  vous voyez, il  y a celles qui vendent des tomates, poissons fumés, fruits, légumes et autres choses à même le sol, mais c’est presque sur les immondices. C’est anormal…»

Ces vendeuses se demandent pourquoi elles doivent  payer la vignette à 500Fc pendant que les conditions de travail ne sont ni soingées ni réunies .

Interrogé à ce sujet, Jean de Dieu WAWINA SOLOMO, Administrateur Gérant dudit marché, explique autrement cette situation.

«…Certes, il existe des immondices là-bas, mais ça ne passe pas toute une journée là. Les moyens de bord que nous utilisons pour exécuter notre politique d’assainissement ne nous permettent pas d’évacuer d’un seul coup ces immondices. Nous faisons de notre mieux avec le savoir-faire du maire de la ville. Nous avons déjà trois motos triporteurs pour l’évacuation…Nous rassemblons les immondices là-bas pour l’évacuation et ce travail se fait chaque jour de 5h à 13h…»

Cet administrateur gérant du marché central de Kisangani a profité de cette occasion pour lancer un cri d’alarme aux partenaires de développement de la Tshopo et autres bienfaiteurs de pouvoir lui venir en aide pour cette situation .
Pour rappel, c’est la n-ième fois que notre rédaction enregistre les plaintes de marchands sur l’État d’assainissement du marché.

Aussi, c’est depuis le 1er Janvier 2020 que le prix de la vignette au marché central de Kisangani est passé de 300Fc à 500 Fc .

Trésor BOTAMBA