Social Environnement

KISANGANI : « La MONUSCO Kisangani a célébré ce 24 Octobre la journée des nations unies »

KISANGANI : « La MONUSCO Kisangani a célébré ce 24 Octobre la journée des nations unies »

Le monde célèbre le 24 Octobre de chaque année la journée des nations unies. C’est à cette occasion que la MONUSCO-Kisangani en collaboration avec l’ensemble du système des nations unies œuvrant au chef-lieu de la province de la Tshopo ont organisé une cérémonie pour  commémorer cette journée.  C’est le marché central de la ville de Kisangani et l’école Mama LINA PONGO ont été les cadres choisis par la MONUSCO Kisangani pour la commémoration de cette journée.

A travers ces milieux, il a été question de parler de la paix et du rôle des nations-Unies. Selon Guyane NDIAY, Chef de bureau de la MONUSCO Kisangani, le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine sont des conditions indispensables pour la paix. Il a souligné que l’organisation des nations unies s’attache à donner à la charte un sens concret des inégalités malgré les obstacles.

« La journée des Nations Unies marque l’anniversaire de notre charte fondatrice, texte historique qui incarne les espoirs, les rêves et les aspirations des peuples des nations unies…Chaque jour, les femmes et les hommes qui servent l’organisation des nations unies s’attachent à donner à la chartre un sens concret …Malgré les difficultés et les obstacles, mais jamais nous ne baissons les bras …Pourtant nous savons qu’en réduisant les inégalités nous donnons l’espoir, nous ouvrons des nouvelles perspectives et nous renforçons la paix partout dans le monde… »

Afin de créer un bon environnement au sein du marché central, la MONUSCO Kisangani a procédé à l’installation des poubelles publiques, geste salué par le maire de la ville qui appelle les vendeurs à en faire un bon usage.

« Nous devons protéger l’environnement. Vous savez que nous dépendons tous de l’environnement, car si l’environnement n’est pas sain, notre vie sera aussi en danger. C’est pourquoi nous sommes venus accompagner la monusco à l’occasion de la journée des Nations Unies pour faire ce travail et dire à la population de faire autant partout où elle se retrouve pour assainir nos milieux afin de rendre notre avenir prospère … »

Pour sa part, Albertine LIKOKE, ambassadrice universelle de la paix de la grande orientale, a exhorté la population à œuvrer pour la culture de la paix.

« …c’est la culture de la paix…Nous sommes aujourd’hui ici devant nos enfants, l’avenir de demain avec qui nous devons développer la culture de la paix car, ces jeunes qui sont ici devant nous en ont besoin. Nous ne devons pas prendre les armes pour détruire ce que nous ont laissé nos ancêtres, nous devons être animés par l’esprit patriotique et l’amour du prochain, le sens de partage et de compassion pour que nous puissions sauvegarder notre province, notre communauté et pour quoi pas l’humanité toute entière … »

L’occasion a été offerte au cours de cette journée, pour sensibiliser les élèves du complexe scolaire MAMA LINA PONGO, du complexe scolaire TEDDY ainsi que ceux du complexe scolaire la sagesse sur la paix et l’environnement. ONU du bleu au vert, protégeons l’environnement pour le développement durable, tel est le thème retenu pour cette année à l’occasion de la journée des nations unies. Cette journée a été instaurée en 1947.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.