Actualités Social

Kisangani : Le CALCC se désolidarise du CLC quand à la marche de ce samedi 19 octobre

Kisangani : Le CALCC se désolidarise du CLC quand à la marche de ce samedi 19 octobre

Initialement prévu pour ce samedi 19 octobre sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, la marche du Comité Laïc de Coordination pour la seule ville de Kinshasa a été reportée au lundi 21 octobre. Mais elle reste maintenue pour les autres villes du pays. 

A Kisangani, cette marche n’aura pas lieu. C’est la confirmation faite par le président du CALCC, conseil d’apostolat des laïcs catholiques du Congo. Pour le responsable de cette structure de l’église catholique à Kisangani, son organisation n’a pas été contactée par le CLC pour cette fin. Symphorien MUTABI qui dit reconnaitre la légitimité de la démarche du comité laïc de coordination, souligne tout de même que cette association ne peut emballer tous les chrétiens catholiques. 

« Le CLC est une émanation de quelques fidèles de l’église catholique et son éminence le cardinal Laurent MOSENGWO. Elle n’est pas donc une structure créé par l’église. Mais elle s’inscrit dans la logique du droit canon qui donne le privilège aux fidèles de créer des associations et mouvements au sein de l’église».

A en croire le responsable du CALCC à Kisangani, son organisation est créé par l’église catholique et tout chrétien catholique y est membre par le fait de son baptême. Symphorien MUTABI indique que le CALCC demeure la seule structure fédératrice de toutes les associations et mouvements catholiques.

La marche du comité laïc de coordination s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la corruption et pour réclamer lumière sur l’affaire 15 millions. 

Jean Claude FUNDI