Actualités Social

Kisangani/naufrage du 8 janvier : le ministre provincial de transport charge le commissaire fluvial.

Kisangani/naufrage du 8 janvier : le ministre provincial de transport charge le commissaire fluvial.

Le ministre provincial de transport et voies de communication était ce mercredi 20 janvier 2021 devant la représentation provinciale afin de répondre à la question d’actualité lui adressé par le député provincial, Théoveul Lotika Likwela.

Dans sa réplique aux six questions du député provincial, Jean Pierre Litema dans le cadre administratif attribue la faute au commissaire fluvial. Le numéro 1 du transport dans la province de la Tshopo souligne que la négligence professionnelle grave de la part du commissaire fluvial de Kisangani serait à la base de cet accident. Selon ses dires, le commissaire fluvial n’a pas respecté les instructions celles de ne pas autoriser le chargement nocturne.


« Si le commissaire fluvial aurait suivi mon circulaire sur la navigation, ce drame n’aurait survenu« , regrette Jean Pierre Litema.

S’agissant d’autres causes liées au naufrage de la baleinière MB sacré cœur le 8 janvier dernier, le ministre de transport et voies de communication parle d’excès de surcharge. Il indique que cette embarcation de fortune avait chargé à son bord, plus de 650 sacs de ciments, plus de 400 bars de fer, de marchandises de plus ou moins 10 000 dollars américains appartenant à un commerçant du territoire de basoko mais aussi plus ou moins 297 passagers.

Quant au bilan définitif lié à ce énième accident sur le fleuve Congo dans la province de la Tshopo, le ministre provincial de transport fait état de 9 corps repêchés (dont une femme enceinte et un enfant) et 19 disparus sur un total de 297 passagers.

Dans la foulée, Jean Pierre Litema informe la représentation provinciale de l’ouverture des enquêtes administratives et judiciaires quant à cet accident. Sur le plan administratif, il annonce la suspension du commissaire fluvial de Kisangani par le chef de division provinciale de transport mais aussi l’arrestation de ce dernier et sa suite.

La province de la Tshopo a été endeuillée suite au naufrage de la baleiniére MB sacré cœur aux environs de 20 heures sur le fleuve Congo à Kisangani le 8 janvier dernier.

Jean Claude Fundi