Actualités Social

Kisangani : Que retenir du cimetière des premiers pionniers belges de Stanleyville ?

Kisangani : Que retenir du cimetière des premiers pionniers belges de Stanleyville ?

La ville de Kisangani disposait jadis d’un cimetière des premiers pionniers belges. Un cimetière placé en plein centre ville.
Les premiers pionniers belges ont eu des sépultures dans leur ancienne colonie plus précisément à Stanleyville, actuelle Kisangani en République démocratique du Congo. Cet endroit est situé en plein centre ville de Kisangani non loin du rond point du canon et en face de la caisse d’épargne du Congo, CADECO en sigle.

En cet endroit, le premier pionnier belge a été enterré le 12 octobre 1898. Cependant, l’enterrement du dernier pionner belge à cet espace remonte au 16 mars 1917.
L’histoire renseigne qu’en 1976, soit 59 ans après l’enterrement du dernier pionnier belge, une demande de construction en matériaux durable en cet endroit a été sollicité par monsieur LOTIKA NDEKE secrétaire comptable à l’époque. La lettre de sieur LOTIKA NDEKE du 22 juin 1976 adressée au commissaire de région était motivé du fait que ce coin était devenu un endroit de rendez-vous de tous les gangsters et voleurs qui se cachaient de temps à temps après leurs opérations au centre ville.


C’est n’est que Quatre-vingt cinq ans après l’enterrement du dernier pionnier belge soit en 2002, que le cimetière des premiers pionniers de Stanley ville a été désaffecté. Cette décision est contenue dans l’arrêté urbain N° C1/010/MV/KIS/2002 du 14 mars 2002 portant désaffectation du cimetière sise boulevard du 30 juin au numéro SU 819 dans la commune Makiso à Kisangani. Un arrêté urbain signé par Pierre BAKOY, président urbain et maire de la ville de l’époque.

Jean Claude Fundi.