Actualités Social

Kisangani : Vernissage du livre  » la beauté de ma femme c’est son caractère »

Kisangani : Vernissage du livre  » la beauté de ma femme c’est son caractère »

Le commissaire provincial assurant l’intérim du ministre provincial de genre, famille et enfant à procéder au vernissage du livre  » La beauté de ma femme c’est son caractère » du professeur Arthur Cimwanga du département d’anglais à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Kisangani. Un livre particulier qui vient d’être baptisé à 24 heures de la célébration de la journée de la femme. Le baptême avait eu lieu le vendredi 06 mars 2020 à la bibliothèque Centrale de l’Université de kisangani devant plusieurs scientifiques.

Dans ce livre, l’auteur est allé puiser dans les proverbes africains et d’ailleurs pour répondre à la question de savoir « c’est quoi la beauté d’une femme », mais aussi pour prouver que la femme reste la même partout où elle se trouve. Il justifie le recour aux proverbes par le fait que les ancêtres les utilisaient pour trancher les différents et une fois dit tout le monde était d’accord.

« Nous célébrons le mois de la femme, mais qui est cette femme ? », s’interroge le professeur Arthur Cimwanga dans son livre.

L’auteur repond en disant que la beauté d’une femme ne pas son apparence car celle-ci est trompeuse.

Il précise en disant

« on a pas dit que la femme ne doit pas paraître ou être présentable mais nous aimerions qu’au delà de la présentation physique qu’elle puisse avoir d’autres qualités. Nous aimerions pactisé avec une femme travailleuse et intelligente » a-t-il dit.

Prenant la parole à la cérémonie de vernissage au nom du recteur de l’Unikis, le professeur Pierre Claver Ndjango Directeur de la Bibliothèque Centrale a félicité le professeur Arthur Cimwanga pour son esprit de créativité et de ventilité. Il a également mentionné dans son speech que la femme reste notre mère, notre sœur et notre épouse. Et nul n’as le pouvoir de cracher sur sa mère ni de la vilipender. Mais la femme est tenue au respect des normes près établi par la communauté pour la préservation de sa dignité.

Pompon BEYOKOBANA.