Actualités Social

Kisangani: Yollande Ebongo au chevet des victimes du naufrage de la baleinière sacré cœur.

Kisangani: Yollande Ebongo au chevet des victimes du naufrage de la baleinière sacré cœur.

Soixante-dix rescapés du naufrage de la baleinière MB sacré cœur survenu le 8 janvier dernier à Kisangani, viennent de bénéficier ce 5 février d’un fond de démarrage.

Yollande Ebongo, ministre de la fonction publique, circonscrit ce geste dans le sens de la solidarité familiale.


« Nous constituons une famille, la famille Tshopo. J’ai appris à partir de Kinshasa que mes frères et sœurs avaient connu un accident. Ils n’avaient pas souhaiter cela mais c’est arrivé. Alors, j’avais promis que quand je vais arriver sur place, moi aussi je donnerai ma part en termes de contribution et relèvement de mes frères et sœurs parce qu’ils étaient dans leurs activités génératrices de revenus » a lâché Yollande Ebongo.

A en croire la ministre de la fonction publique, donner à manger à ses victimes du naufrage est bien bon mais l’idéal est de pouvoir relancé leurs activités, a-t-elle ajouté.

Une vue de l’assistance

Elle inscrit cet acte de générosité dans le cadre de son ONG ba mamans Malaika. Une structure qui prône l’auto prise en charge des femmes afin de devenir autonome.

Dans le même ordre d’idées, quelques femmes membres de l’ONG Ba Mamans Malaika ont reçu les fonds de démarrage pour le petit commerce.

Le naufrage de la baleinière MB sacré cœur au large du fleuve Congo non loin du beach jaloux jaloux dans la ville de Kisangani avait causé la mort de 9 personnes, 19 disparus et plus de 100 rescapés sans compter plusieurs marchandises englouties dans l’eau.

Jean Claude Fundi