Actualités Social

La journée de l’Enfant Africain : Le centre saint Laurent sollicite son insertion dans le budget de l’exécutif provincial de la Tshopo

La journée de l’Enfant Africain : Le centre saint Laurent sollicite son insertion dans le budget de l’exécutif provincial de la Tshopo

Le centre saint Laurent sollicite l’intervention de l’Etat afin de venir en aide aux enfants en rupture familiale hébergés au sein  dudit centre. Ceci ressort d’une conférence organisée samedi 15 juin par la direction de ce centre. C’était à l’occasion de la journée de l’enfant Africain célébré le 16 juin de chaque année. Au cours de cette conférence, il était question de rappeler à l’Etat congolais ses responsabilités vis-à-vis des enfants en rupture familiale et amener ce dernier à assumer ses responsabilités.

Pour Père Gustave MANIA, directeur du Centre Saint Laurent, il était question de donner la parole aux autorités afin de s’exprimer devant les enfants. Ceci dans le but de montrer concrètement  la vision de l’Etat congolais en matière de la protection des enfants en rupture familiale ainsi que   sa contribution pour le centre saint Laurent. Père Gustave MANIA, sollicite l’implication de l’Etat dans la prise en charge des enfants en rupture familiale.

«…Notre souci était de faire passer un message aux autorités que le centre saint Laurent, œuvre des prêtres de Sacré-Cœur de Jésus, qui s’occupe de ces enfants, existe…Notre souci majeur est de demander aux autorités de nous insérer dans le budget  de l’Etat pour que ces enfants puissent profiter de ce dont ils ont droit de la part de l’Etat…»l

Léon LIFOTU, représentant du chef de division de la jeunesse, a affirmé que l’Etat n’est pas démissionnaire devant ses responsabilités vis-à-vis des enfants en rupture familiale. Il a indiqué que ce dernier intervient à travers son service de la division de la jeunesse. Il a promis de faire des plaidoyers auprès  personnes de bonne volonté et à l’Etat des différentes plaintes fournies par les responsables du centre Saint Laurent.

Le centre saint Laurent est une œuvre sociale des prêtres du sacré cœur  de Jésus qui s’occupe des enfants en rupture familiale en leurs offrants le logement, la nutrition, l’instruction, les soins de santé et leur formation professionnelle. Il garde à son sein 98 enfants en rupture familiale où le plus âgé a 18 ans et le moins âgé a deux mois.

La journée de l’Enfant Africain est un événement annuel qui commémore le massacre des enfants de SOWETO  de 1976 par le régime de l’apartheid.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.