Actualités Social

La population de la commune Lubunga proteste contre l’insécurité dans cette partie de la ville.

La population de la commune Lubunga proteste contre l’insécurité dans cette partie de la ville.

La population de la commune Lubunga, une commune située à la rive gauche du fleuve Congo, a protesté ce lundi 15 avril contre l’insécurité qui va de plus en plus grandissante dans cette partie de la ville. A cet effet, une vive tension à été observée depuis le matin de ce lundi. Les traversées entre les deux rives du fleuve Congo n’ont pas été effectives, paralysant ainsi les activités au beach moteur situé dans la commune makiso. La population de la commune Lubunga pointe d’un doigt accusateur les militaires du centre d’instruction de Lukusa qui, selon elle, seraient à la base de cette insécurité et exige leur délocalisation. Selon les manifestants, les militaires basés au camp Lukusa sement la panique a partir de 19 heures en tracassant le paisible citoyen.

Sur place à lubunga, les manifestants ont saccagé le bureau administratif de la commune, le bureau d’un poste de la direction générale des migrations ainsi que la maison du bourgmestre de la commune de Lubunga.

La situation était telle que le Maire de la ville ad intérim a décidé de faire le déplacement pour échanger avec la population. Accueillie à jet de pierres, la délégation de la mairie, accompagnée des journalistes des quelques médias locaux, à finalement réussi à échanger avec les manifestants. Eugenie WANDANDI a promis de s’investir personnellement pour trouver une solution dans les 48 heures qui suivent.

Le trafic sur le fleuve Congo a repris en début d’après-midi de ce même lundi 15 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.