Actualités Médias

Médias : Journée internationale de la Liberté de la presse, Béatrice MANGO interpelle les professionnels des médias

Médias : Journée internationale de la Liberté de la presse, Béatrice MANGO interpelle les professionnels des médias

C’est en marge de la célébration de cette journée instituée par les Nations-Unies et dédiée aux professionnels de médias que la ministre provinciale en charge des médias a anticipativement placé un mot ce week-end devant les journalistes.

C’est sous le thème « Journalisme sans crainte ni complaisance’ que cette journée sera célébrée en méditation, faute de la pandémie du covid-19.

La ministre provinciale de tutelle a, dès l’entrée du jeu, encouragé les professionnels des médias pour les efforts qu’ils fournissent afin de rendre service au public avec les moyens de bord et d’avoir créée plusieurs autres médias, dont les médias en ligne pour la même fin.

Béatrice MANGO, qui se félicite pour n’avoir enregistré aucun cas d’arrestation de journalistes dans la province de la Tshopo pendant l’année 2019 à ce jour, a par, la même occasion, appelé les journalistes à continuer de travailler dans l’impartialité.

«...Le journalisme sans peur ni complaisance, oui, c’est très capitale…Hommes et femmes de la presse, faites preuve d’impartialité dans le traitement des informations…Cesser d’être des instigateurs de division entre tiers, informez-vous à la source, alors la bonne source, pour éviter de tomber dans la désinformation… », a-t-elle souligné.

Elle a également recommandé à la presse boyomaise de continuer à accompagner le président de la république dans la sensibilisation contre le coronavirus, un message relayé en province par le gouverneur.

La Journée mondiale de liberté de la presse, ou tout simplement  la Journée mondiale de la presse, a été proclamée le 3 mai par l’Assemblée générale des Nations unies pour sensibiliser à l’importance de la liberté de la presse et rappeler aux gouvernements leur obligation de respecter et faire respecter le droit de liberté d’expression consacré par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et marquant l’anniversaire de la Déclaration de Windhoek, une déclaration des principes de liberté de la presse mis en place par des journalistes de presse africains écrite en 1991.

Signalons qu’en ce jour, le Prix mondial de la liberté de la presse est aussi remis.

Par ailleurs, retenez que, la république démocratique du Congo a gagné cinq place dans le classement 2020 de l’organisation de protection de Droits de journalistes (Reporters sans frontière), sur la liberté de la presse, où elle occupe la 150eme place. Un Droit qui souffre pour son respect et dont beaucoup restent à faire dans les pays africains.

Trésor BOTAMBA