Social Actualités

Kisangani : Pénurie des poissons frais, la notabilité enya fait allusion au non respect des valeurs ancestrales.

Kisangani : Pénurie des poissons frais, la notabilité enya fait allusion au non respect des valeurs ancestrales.

Le poisson frais se fait de plus en plus rare dans la ville de Kisangani pourtant cette dernière dispose d’un fleuve, des cours d’eau et d’une grande pêcherie. La ville de Kisangani est de plus en plus alimentée par des poissons importés. La petite quantité qu’approvisionnent les pêcheurs de la ville de Kisangani se vend trop cher et ne correspond pas à la bourse de toute la population. Le poisson n’est consommé dans quelques familles nanties. Selon les nutritionnistes, le poisson demeure un aliment nutritif et contribue à la bonne santé.

Les  chutes WAGENIA, située dans la commune de LUBUNGA à la rive gauche du fleuve Congo, est le centre de la pêcherie genia qui jadis alimentait la ville de Kisangani. Depuis un certains temps la pêche est devenue un calvaire estiment les pêcheurs. Ces derniers n’arrivent plus à attraper des poissons. C’est une situation qui inquiète de plus en plus la communauté ENYA qualifié de peuple pêcheur.

La notabilité enya, qui croit aux valeurs ancestrales, attribue cette situation au manque de respect à ces valeurs.

« Nous les avons mis de côté, nous les avons violés. C’est pourquoi les ancêtres ne sont pas contents et ça bloque la pêche. A un certain moment, la pêche était réglementée. Mais les jeunes de ce jour ne respectent plus les normes de la pêche. C’est pourquoi les poissons sont devenus rares. C’est devenu suspect parce que nous ne respectons plus les valeurs ancestrales».

A l’heure actuelle, seuls la cité de WANIERUKULA et le Beach approvisionnent au quotidien le marché de la ville de Kisangani en poissons frais mais la quantité demeure faible.

suivre le reportage vidéo sur : https://www.youtube.com/watch?v=7q_ZJD8-Gsw&feature=youtu.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.