Actualités Social Politique

RD Congo : 13 ans après la promulgation de la constitution, le Professeur Ordinaire Jean OTEMIKONGO MANDEFU relève les forces et les faiblesses.

RD Congo : 13 ans après la promulgation de la constitution, le Professeur Ordinaire Jean OTEMIKONGO MANDEFU relève les forces et les faiblesses.

Février 2006 – 18 Février 2019, cela fait 13 ans depuis que la constitution en vigueur en République Démocratique du Congo a été promulguée. Cette dernière fut promulguée par l’ancien chef de l’Etat Joseph KABILA le 18 février 2006. En qualité de politologue de formation et enseignant à l’université de Kisangani, le Professeur ordinaire Jean OTEMIKONGO MANDEFU a, dans une interview accordée à la rédaction de la RFM TV, fait un tour d’horizon sur l’application de cette constitution. Pour ce technocrate, la constitution du 18 février regorge plus forces ou points positifs.

« …Grace à cette constitution, nous avons des nouvelles institutions issues des élections démocratiques et ces institutions ont été mis en place successivement, grâce notamment aux trois cycles électoraux que nous avions connus depuis 2006…Ces institutions se trouent au niveau national et d’autres au niveau provincial… »

Outre les forces, le professeur Jean OTMIKONGO MANDEFU note tout de même quelques faiblesses de la constitution du 18 février 2006.

Pr OTEMIKONGO MANDEFU

« … Avec le recul de 13 ans, on constate que la démocratisation de notre pays est en marche sans doute, mais les reformes importantes ne sont pas achevées à l’heure qu’il fallait notamment les institutions dont provinciales…Les élections municipales urbaines et locales ne sont pas organisées depuis 2006, ces arriérés électoraux devraient être vidés à mon avis pour fonder et  construire la démocratie au niveau de la base…L’objectif du découpage territorial n’est pas de séparer   les congolais mais plutôt d’accorder l’autonomie aux provinces  et aux Entités Territoriales Décentralisés (ETD) pour que celles-ci deviennent les centres d’impulsion et de développement du pays…».

La constitution du 18 février 2006 a été adoptée par le référendum du 18 et 19 décembre 2005 puis promulgué une année après. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.