Actualités

RDC : Adresse du chef de l’état, discours mou sans contenu précis.

RDC : Adresse du chef de l’état, discours mou sans contenu précis.

Par le Professeur Billy BOLAKONGA.

Pour moi, c’est une épopée d’un discours mou sans contenu précis contrastant ainsi avec le triomphalisme de masse affiché l’avant-veille. Rien de percutant hormis le ton et les gestes qui se voulaient martiaux. Aucune option claire, aucune lisibilité, hormis une nouvelle recension des promesses d’une vieille époque qui, du reste, n’avait porté des fruits. L’équilibre des forces reste le même, le Gouvernement demeure indubitablement en place, la majorité parlementaire reste solidement ancré au FCC qui actionne sa mécanique traditionnelle débridée et Kabila a, une fois de plus, démontré qu’il pilote encore la barre malgré les escarmouches de quelques baroudeurs et agitateurs de l’autre camp. En réalité, le président reste le geôlier d’une alliance obscure qui le place dans une situation similaire au dilemme du prisonnier. Dans une telle circonstance la solution la moins mauvaise ou la moins périlleuse est celle de ne rien faire, et justement, il n’a rien fait à part vociférer ! Mais on sait qu’en politique, la vraie force n’a pas toujours besoin d’un déploiement des biceps ni des vociférations hasardeuses, car, souvent à force de trop s’y exercer, on se dévoile et même, on se dévoile carrément!

Quant à l’annonce des consultations (qui, selon moi, est la seule annonce susceptible d’être retenue dans la matrice d’analyse du fameux discours), elles n’ont jamais rien apporté de bon encore moins de durable, si l’on considère la trajectoire de l’histoire politique de notre pays. Union sacrée encore ? Mais avec qui? Et pourquoi faire? Les souvenirs du retrait de la signature à Genève, la relégation aux oubliettes de l’accord de Nairobi ainsi que les signaux de la faible loyauté vis-à-vis du deal de Kingakati ne peuvent pas rassurer des acteurs politiques méticuleux et sérieux.