Actualités Enseignement

RDC : application de 15% de l’IPR, le RAPUCO menace

RDC : application de 15% de l’IPR, le RAPUCO menace

Dans un communiqué de Presse de ce jeudi 30 janvier 2020 et signé par le Professeur Matthieu Bokolo coordonateur national du RAPUCO (réseau des associations des Professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo), le comité de gestion de cette structure demande aux différentes associations de convoquer des assemblées générales afin de prendre des décisions appropriées, concentrées et coordonnées quant à l’application de 15% sur l’impôt professionnel sur le revenu.

Ce document dont une copie est parvenue à la rédaction de rfmtv.net, est la conséquence de l’assemblée générale extraordinaire tenue ce jeudi 30 janvier 2020 à Kinshasa pour examiner les questions d’actualité notamment celle se rapportant à l’impôt professionnel sur les revenus.

Le réseau des associations des universités et instituts supérieurs du Congo qui salue l’option prise par le gouvernement de redynamiser le civisme fiscal, estime tout de même que l’application de l’IPR aurait dû suivre une certaine procédure et devrait se faire progressivement après une bonne campagne de sensibilisation.

Le RAPUCO constate par contre que l’application brutale et précipitée de l’impôt professionnel sur le revenu diminue drastiquement le pouvoir d’achat du personnel de l’ESU, alors que les Professeurs attendent en vain depuis plus de trois mois d’être reçus par le Premier Ministre pour examiner l’ensemble des questions préoccupantes du secteur de l’ESU.

Jean Claude Fundi