Actualités Enseignement

RDC: Docteur Maurice Kale pour une loi interne afin d’identifier les Mbororo

RDC: Docteur Maurice Kale pour une loi interne afin d’identifier les Mbororo

A l’issue de la soutenance de sa thèse en droit ce dimanche 8 Novembre 2020, le nouveau docteur Maître Maurice Kale Nzongele, propose à l’Etat Congolais de prendre une loi interne pour identifier les Mbororo tout en créant une commission spécialisée quant à cette question.

Changement climatique et migration des masses, étude menée sur le statut juridique des Mbororo présents au Nord-est de la RDC, c’est le sujet de recherche mené par ce désormais docteur en droit de l’Université de Kisangani.

Dans sa recherche, Maître Maurice Kale s’est interrogé sur l’origine de cette population. Qui sont-ils ? Sont-ils des réfugiés climatiques ou des envahisseurs ?

Dans sa conclusion, Docteur Maurice Kale Nzongele qualifie les Mbororo des migrants illégaux.

A l’en croire, en tant que migrants illégaux, les Mbororo représentent un danger par rapport à la cohabitation, et d’ajouter que certains d’entre eux sont porteurs d’armes de guerre. Cette situation entraîne un danger du fait de la porosité des frontières et que la RDC peut être exposée à toutes les menaces.


C’est ainsi que docteur Maurice Kale Nzongele estime que le plus vite possible, la RDC doit prendre ses responsabilités pour éviter un énième implication des étrangers dans le pays comme c’est fut le cas des Banyamulenge selon ses propres termes.

Les Mbororo assimilés aux peuples peuls, sont entré officiellement en République démocratique du Congo en l’an 2000 mais déjà en 1940, ils étaient déjà au pays.
A l’issue de sa soutenance de thèse, le désormais docteur en droit a obtenu la mention grande distinction.

Les Mbororo sont composés des camerounais, Tchadiens, nigériens et Centrafricains.

Jean-Claude Fundi