Actualités Politique Social

RDC : Doter le pays d’une politique de l’aménagement du territoire, la grande orientale fait sa part

RDC : Doter le pays d’une politique de l’aménagement du territoire, la grande orientale fait sa part

Les assises sur les consultations des acteurs provinciaux sur le projet de document de politique nationale de l’aménagement du territoire, se sont clôturées le jeudi 12 décembre. Cet atelier de trois jours qui s’inscrit dans le cadre de la mise en place de la politique nationale de l’aménagement du territoire, a été organisé par le ministère  de l’aménagement du territoire.

Pendant trois jours, il était question pour  les participants d’enrichir le document portant la  planification du programme national d’aménagement du territoire. Ceci, dans le souci de faire respecter la gestion des espaces en république démocratique du Congo.

La RDC, étant un vaste territoire avec 2. 345. 000 Km2,est doté d’un potentiel naturel énorme favorable à son développement. Citer parmi les pays pauvres du monde, l’absence d’une politique nationale de l’aménagement du territoire réglementant les usages de l’espace et la gestion durable des ressources naturelles à tous les échelons de gouvernance territoriale serait parmi les nombreux facteurs expliquant cette pauvreté.

Ce secteur est confronté à deux défis majeurs à savoir,  le développement des divers secteurs productifs de l’économie qui comprend l’agriculture, l’élevage, l’infrastructure et la réduction de l’impact de l’expansion de ces secteurs,  et de la croissance démographique sur les ressources naturelles y compris forestières.

C’est dans ce contexte particulier  que l’aménagement du territoire représente un outil indispensable pour assurer la cohérence entre actions sectorielles et logiques territoriales, doit avoir un consensus national autour de la vision du développement qui soit inclusif et durable ainsi que gérer les enjeux stratégiques auxquels le pays est confronté.

Henry ALINGAMUKE coordonateur technique auprès du ministère national de l’aménagement du territoire confirme qu’à l’issue de ses assises, le pays est maintenant  capable de se doter d’une politique nationale d’aménagement du territoire.

Les participants à cet atelier considèrent l’aménagement du territoire comme une manière de gérer l’espace de notre pays. Ils estiment en outre que les éléments qu’ils ont mis à la disposition du ministère de l’aménagement seront pris en compte lors de l’élaboration du document portant planification du programme national d’aménagement.

L’aménagement du territoire fait partie des réformes politiques inscrites dans la matrice de gouvernance économique de la RDC adopté par le gouvernement en mai 2013. Par ailleurs, il occupe une place centrale dans la mise en œuvre du processus REDD+ en RDC. C’est ainsi que depuis juin 2015, le pays s’est lancé dans la réforme politique et institutionnelle de ce secteur aussi stratégique que vital pour son développement harmonieux et durable.

Ont pris part à cet atelier, les acteurs du développement de cinq villes de la RDC à savoir Kinshasa, Kananga, Goma, Lubumbashi et Kisangani ainsi que  les acteurs de la société civile.

Rachel LINZENGE