RDC : Guerre de l’Est, la ville de Goma serait – elle à la merci du Rwanda ?

La Guerre imposée à la RDC par le Rwanda par l’entremise du mouvement du 23 Mars, M23, dure depuis des mois et se concentre depuis un long moment aux alentours de la ville de Goma, une ville de plus d’un million d’habitants. Selon plusieurs sources contactées sur place à Goma, les routes de desserte agricole qui alimente la ville sont toutes coupées par les rebelles et rend difficile l’approvisionnement de la ville de Goma. Les gens vivent au rythme des combats qui se sont rapprochés davantage de la ville depuis le début du mois de février.

« La ville vit un blocus vu que toutes les voies d’approvisionnement en denrées alimentaires sont occupées par les rebelles du M23. Les sorties vers le Nord-Est donc Kiwandja et Rutshuru, l’Ouest et Nord-Ouest Sake-Masisi et Minova et le Sud vers Bukavu par la route », explique une de nos sources.

Les denrées alimentaires et plusieurs autres produits viennent du nord, du territoire de Rutshuru, et passent par la route nationale 2 pour atteindre la ville de Goma. Des denrées qui viennent de l’Ouganda transitent également par ce chemin.

%name RDC : Guerre de l’Est, la ville de Goma serait – elle à la merci du Rwanda ?

Pour un observateur averti, la situation de ville de Goma se résumerait, en ce jour, en deux points: une pénurie de nourriture et ⁠un exode rural qui est en train d’être observé.

Pour la pénurie de la nourriture, cela est dû du fait que la route Saké – qui alimente la ville – est coupée. La ville s’approvisionne au Rwanda et par le lac à partir des villages situés le long du lac Kivu. Une partie de la RN2 étant sous contrôle de la rébellion, les transporteurs sont à faire un long contour, sur une route en très mauvais état et parsemée  des zones infestées de groupes armés.

« Les bananes, les légumes, la viande du porc viennent de Saké,… Cela fait à ce que nous mangeons des légumes en provenance du Rwanda, la viande aussi en provenance du Rwanda, les épices, les bananes, et autres fruits deviennent plus chers encore. Aujourd’hui pour manger sainement, on arrive à dépenser le double, voir le triple de ce qu’on dépensait avant. En plus de la cherté, la nourriture est devenue aussi rare à Goma… ».

%name RDC : Guerre de l’Est, la ville de Goma serait – elle à la merci du Rwanda ?

En ce qui concerne l’exode rural, une explosion démographique se fait voir dans la ville de Goma. Il y’a beaucoup des déplacés qui viennent de tout ces territoires occupés par les M23 et d’autres occupés par le wazalendo. Les déplacés en provenance de Masisi, Saké et d’autres endroits se réfugient dans la ville de Goma et n’ont pas d’endroits où dormir. Plusieurs dorment dans les rues sous la belle étoile et quémandent pour manger. Plusieurs autres déplacés sont cantonnés dans des camps tels que Bulengo, Kanyaruchinya, Rukoko, ect.

%name RDC : Guerre de l’Est, la ville de Goma serait – elle à la merci du Rwanda ?

La rareté de la nourriture n’est pas le seul fléau qui ronge Goma. Le transport local, surtout en moto taxi, a aussi pris de l’ascenseur. Le carburant arrive systématiquement du Rwanda. Ce qui permet, comme le pensent certains observateurs, aux rwandais de faire des bonnes affaires dans la ville de Goma. A nos observateurs de conclure que, économiquement, la ville de Goma dépend du Rwanda.

La Rédaction. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!