Actualités Politique

RDC : Jean-Pierre Lihau, profil parfait pour la présidence de l’Assemblée Nationale (Idelphonse Lokangu)

RDC : Jean-Pierre Lihau, profil parfait pour la présidence de l’Assemblée Nationale (Idelphonse Lokangu)

Vingt ans après la disparition de l’Etoile brillante de « Budja », le professeur Marcel Lihau Ebua Libana la Molengo, à Boston, les congolais voudraient voir émerger les hommes et des femmes incarnant ses valeurs politiques intellectuelles que morales. L’honorable Jean-Pierre Lihau Ebua kalokola serait-il sur les traces de ce Grand Homme, son père ?

C’est la question que se pose Lokangu W’Ifongo Sa Liwawa, ministre provincial honoraire de la Tshopo. Il nous livre dans les phrases qui suivent le fruit de ses réflexions.

Professeur Marcel Lihau

En effet, de même que le professeur Marcel Lihau, l’Honorable Jean-Pierre Lihau Ebua kalokola doit son ascension politique, à sa discipline personnelle, son courage à lutter contre toutes formes d’immobilisme politique et à son audace.

Fort d’une expérience acquise en matière de direction, de l’organisation et de la coordination de l’ensemble des services placés sous l’autorité des Présidents de l’Assemblée Nationale, Jean-Pierre Lihau offre un meilleur profil du prochain président de l’Assemblée Nationale. Ce dernier présente un profil parfait pour remplacer madame Mabunda au perchoir de l’assemblée nationale.

Un autre atout pour lui, c’est celui d’être un homme nouveau n’ayant aucun antécédent dans la.mauvaise gouvernance.

Si le régime Kabila espérait sans succès, recycler les politiciens zaïrois, l’erreur fatale de l’initiateur de l’Union Sacrée serait, celle d’offrir aux fossoyeurs de la république un cadre de l’absout politique.

Le fils ferait-il mieux que son père ?


Certainement pas. Le Professeur Marcel Lihau Ebua Libana la Molengo reste un géant inégalable. Il est notre patrimoine national inspirant quiconque ayant le goût de l’excellence.

Le Cerveau d’État, Jean-Pierre Lihau Ebua kalokola en est un…

Sé/ Lokangu W’Ifongo Sa Liwawa.