Les propos tenus par le secrétaire général de l’UDPS lors de son discours à la place de la poste de Kisangani, continuent à faire la une de l’actualité et à défrayer la chronique.

Augustin Kabuya avait pourtant dans un point de presse tenu le jeudi 20 octobre dernier, fait une mise au point de ses propos. Pour le secrétaire général de l’UDPS, ce sont les élus de l’ancien régime (Kabila) qui n’ont pas su aider la population en leur abandonnant dans leur triste sort. Clairement pour lui, il n’était pas question d’accuser les actuels élus de la Province de la Tshopo en leur imputant la misère de la population.

Malgré cette mise au point, les élus de la grande province orientale démembrés avait dans une déclaration déploré les propos d’Augustin Kabuya et exigeant une réparation. Ils ont également menacé de tirer toutes les conséquences politiques des propos du secrétaire général de l’UDPS.

Réagissant à cette demande de sanction et de réparation, le Professeur Patrick Matata haut cadre de l’UDPS estime que si ces élus de la grande province orientale se sentent « morveux », on ne va pas « se mettre à les moucher ». Patrick Matata pense que chaque camp devra tirer toutes les conséquences politiques.

 » Si quelqu’un s’est senti morveux par les propos du secrétaire général, on ne va pas nous mettre à le moucher. À chacun de tirer toutes les conséquences politiques » a dit Patrick Matata Makalamba, répondant aux questions des journalistes dans un point de presse

Revenant sur les propos du secrétaire général de l’UDPS, Patrick Matata a indiqué qu’Augustin Kabuya n’avait pas pour mission de s’attaquer à qui que ce soit.

 » Le secrétaire général est venu dans une approche prospective pour préparer les combattants aux élections à venir. Nous constatons tous un certain nombre d’indélicatesse dans notre environnement, il était normal d’établir les responsabilités. En établissant les responsabilités, je pense que ses propos étaient clairs, et que dans le passé il y a eu des élections qui ne nous ont pas permis d’avoir des représentants assez dignes. C’est pour cela que l’UDPS se prépare pour qu’on puisse avoir des représentants dignes » précise Patrick Matata Makalamba

Pompon Beyokobana