Actualités Social

RDC : Yollande Ebongo lance à Kisangani le recensement des agents de l’État pour l’octroi de la carte bleue

RDC : Yollande Ebongo lance à Kisangani le recensement des agents de l’État pour l’octroi de la carte bleue

Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo a vibré ce mercredi 3 février, lors du lancement du recensement des agents de l’Etat pour l’octroi de la carte bleue par le ministre de la fonction publique, ceci dans le but de maîtriser les effectifs des fonctionnaires.

Yollande Ebongo qui dédie les prouesses au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, souligne que cette opération qui va s’étendre sur toute l’étendue de la République, consiste au nettoyage des fichiers afin de mettre en place, le fichier de Référence de l’Administration Publique.

A en croire la patronne de l’administration publique en République démocratique du Congo, ce recensement permettra à l’État Congolais d’avoir la maîtrise des effectifs ainsi que de la masse salariale. Pour Yollande Ebongo, ce recensement aura le mérite d’épargner l’État congolais des dépenses inutiles quant aux fictifs et doublons.

Le ministre de la fonction publique indique que cette opération est une contre vérification pour savoir si tout celui qui était inscrit dans la liste est réellement présent. Yollande Ebongo qui croit à la numérisation de l’administration publique, estime que l’agent public est connu moyennant sa carte bleue.


« On ne sait plus parler des nouvelles unités avec cette opération. Si vous demeurez nouvelle unité, ça veut dire que vous n’existez pas parce qu’aujourd’hui avec la base des données électronique, nous savons déjà qui est dedans. Et aujourd’hui avec l’octroi de la carte bleue nous confirmons soit infirmons les informations qui sont inscrites sur la base de données ».

Yollande Ebongo stipule que la régularisation des conditions de vie du fonctionnaire permettra à ce dernier de mieux vivre et ceci en conformité avec la vision du président de la République, le Peuple d’Abord.

Cette opération de recensement est exécutée par la Cellule de Mise en œuvre de la Réforme de l’Administration Publique (CEMERAP). Plusieurs documents sont exigés à l’agent public pour l’octroi de la carte bleue. Il s’agit de la pièce d’identité, pièces scolaires, actes d’engagement ou d’admission sous statut, notification de l’acte, actes de promotion, commission d’affectation et conseil national de l’ordre des médecins pour les médecins.

Après Kisangani, le ministre de la fonction publique va étendre cette opération sur les autres provinces de la RDC.

Jean Claude Fundi