Actualités Social

SECURITE : « La situation sécuritaire est relativement calme en cette période des fêtes dans la ville de Kisangani » (Dixit Commissaire Provincial de la PNC Tshopo)

SECURITE : « La situation sécuritaire est relativement calme en cette période des fêtes dans la ville de Kisangani » (Dixit Commissaire Provincial de la PNC  Tshopo)

La situation sécuritaire dans la ville de Kisangani pendant cette période des fêtes de fin d’année est relativement calme. C’est en tout cas ce qu’a révélé le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise en Province de la Tshopo, le Commissaire Divisionnaire Adjoint KANAKANGE KAPELA Jonas, qui a fait une mise  au point sur la situation sécuritaire du 23 au 24 Décembre 2019 sur toute l’étendue de la Province Tshopo.  Cette rencontre s’est tenue ce mercredi 25 décembre dans son cabinet de travail.

Le numéro de la PNC n’a pas omis de soulever quelques imprévus. Ainsi, en dépit des opérations de sécurisation des personnes et de leurs biens pendant cette période des festivités la PNC Tshopo renseigne  que des inciviques ont opéré dans certains coins de la ville de Kisangani dans la nuit 23 au 24 décembre 2019 :

Dans la commune Kabondo, vers 21 heures vers la 15ème transversale sur la 2ème avenue, au n° 15, un Shop a été braqué au préjudice de Monsieur Héritier. Les inciviques ont également emporté une moto ;

Dans la Commune Mangobo, vers 22 heures 32 minutes, un braquage a eu lieu au rond-point Babira, Quartier Okapi, Bloc Bamanga. Les inciviques ont emportés une moto appartenant à Monsieur LIFOLI OLINDA Pilon, taximan de son état. Ils ont également opéré dans une cabine de charge des téléphones et ont emporté dix neuf téléphones et un ordinateur.

Dans la commune Tshopo, un véhicule de la Bralima a été braqué au niveau  de la 8ème  avenue route buta. une somme d’argent emportée. Ce braquage du véhicule de la Bralima a été confirmé également par une source au niveau de la Bralima.

Cependant, la Police Nationale Congolaise Tshopo a réussi à mettre la main sur cette bande composée de neuf inciviques criminels véreux dont une  femme et un Militaire Sergent LOKIO KASONGO. Une bande qui, selon les propres termes de la PNC,  cherche à tout prix à poser des actes contraire à la loi. A l’issu de ces opérations, deux motos saisies dont uns bodaboda rouge reconnue par les victimes.

Selon le Chef du service informatique de la Police Nationale Congolaise, les enquêtes sont en cours par l’Unité Groupe de Recherche et d’Investigations (GRI) et le Département des Renseignements Généraux (DRG). Après l’audition des membres de cette bande, ils seront immédiatement mis à la disposition de l’Auditorat Militaire pour qu’ils subissent la rigueur de la loi.

 

La rédaction.