Actualités Social

Social : AMOTAKIS désavouée par les motards (Raisons)

Social : AMOTAKIS désavouée par les motards (Raisons)

Réunis en groupuscules la soirée du 12 février, les taximen de certains parking de la ville se décident à ne jamais oser s’adhérer à l’association de motards de Kisangani, AMOTAKIS en sigle. Abordés par nos reporters, ces motards ont donnés beaucoup des raisons qui les poussent à ne plus vouloir de leur association. Parmi elles, la gestion opaques des contributions.
Ces motards qui se sont livrés à coeur ouvert à notre micro nous renseignent qu’il est important que les motards taximen soient réuni en association, mais pour l’instant, ils ne veulent pas être membres de l’association de motards de Kisangani, AMOTAKIS .

«…Si c’est pour des obligations de l’Etat, nous disons aux autorités que nous allons payer les taxes. C’est pour notre bien, mais le faire en étant que membre de l’AMOTAKIS, ça c’est impossible…Cette association n’a jamais existé pour notre bien. Ils n’ont jamais assisté personne, ils n’ont jamais organisé une assemblée générale…»

À  en croire leurs déclarations, cette association les tracasse plus que la police avec le système de BD une police instaurée pas elle. «Chancun est libre d’adhérer à une association de son choix», ajoutent-ils .

Tous les efforts fournis pour joindre l’actuel président de cette association, sont restés vains.

Le ministre provincial aurait signé un communiqué obligeant les taximen de se réunir en association pour l’harmonie administrative et sécuritaire.

Signalons que depuis le lancement de la campagne vente des quelques documents de bord, il s’observe une agitation quasi permanente dans le chef des taximen motards.

Trésor BOTAMBA