Actualités Social

SOCIAL / Plus de 20 000 familles en détresse dans le territoire d’Isangi.

SOCIAL / Plus de 20 000 familles en détresse dans le territoire d’Isangi.

A l’origine le débordement des eaux du fleuve Congo et de la rivière lomami. En quatre jours, les inondations ont envahi plus de 70 villages riverains et le chef du territoire. Les populations sinistrées commencent à être rassemblées dans les écoles et les montagnes en pleine forêt comme site d’hébergement. Les autres vivent dans les pirogues.

Le Bureau administratif du territoire, le bureau du service territorial de transport et voies de communication, le bureau de la sous division provinciale de l’enseignement primaire secondaire et professionnel, des maisons d’habitations, écoles et centre de santé sous les eaux. La scène est désolante à Isangi : Les eaux du fleuve Congo et de la rivière lomami ont débordé leurs lits envahissant des villages entiers.

Certains sinistrés vivent dans les pirogues ou sur les monticules. D’autres sont regroupés dans les écoles ou dans les familles d’accueil. Les écoles ont fermé leurs portes faute de routes coupées. Heureusement cette fermeture coïncide avec les vacances de noël.

Cette situation est également un véritable casse tête pour les voyageurs. Entre Kisangani et Isangi, en l’occurrence (125 km), il faut prendre la pirogue dix fois et payer à chaque traversée 1000 à 2000 fc.

A cela s’ajoute la famine. Des milliers d’hectares de champs des paysans sont engloutis par les eaux.

La zone de santé d’Isangi craint la résurgence des maladies hydriques. Les puits d’eaux sont inondés.

C’est la raison de la réunion de crise tenue ce mardi 17 décembre  au bureau du territoire à l’issue de laquelle un comité de crise a été mis en place pour secourir les victimes.

Joseph BASSAY