Enseignement Actualités

Tshopo : 7 699 élèves finalistes des écoles privées agrées astreint au paiement des frais de participation au TENAFEP

Tshopo : 7 699 élèves finalistes des écoles privées agrées astreint au paiement des frais de participation au TENAFEP

Les élèves finalistes du primaire sur l’ensemble de la République démocratique du Congo ont débuté ce Mercredi 26 Août, les épreuves du test national de fin d’étude primaire (TENAFEP). La province de la Tshopo étant divisé en deux provinces éducationnelles, celle de la province éducationnelle Tshopo 1 a inscrit 36 371 candidats dont 7 699, issus des écoles privées, ont été contraint au paiement d’une somme de 18 000 francs congolais comme frais de participation à ces épreuves.

Cette mesure, appliquée aux écoles agrée alors que cette année scolaire connait la gratuité des frais, est conforme aux prescrits de la loi cadre régissant l’enseignement en République démocratique du Congo, a noté Marcel Lonji, inspecteur principal provincial. La loi cadre de l’enseignement en RDC stipule que la gratuité de l’éducation de base ne s’applique pas aux établissements privés agrées.

Le Gouverneur de la province de la Tshopo Louis-Marie Walle Lufungula qui a procédé au lancement de ces épreuves à Kisangani dans une école de la commune Kabondo (EP N’SELE) a invité les élèves finalistes du primaire à bannir la peur et rester confiant en eux.

“...vous qui allez passer les épreuves du Tenafep, je vous demande d’avoir confiance en vous même. L’examen d’aujourd’hui n’est pas un examen extraordinaire. C’est un examen comme tout autre que vous avez eu à affronter pendant tout votre cursus à l’école primaire. C’est sur des programmes que vous aviez suivi depuis la première primaire que porte cet examen », a conclu le gouverneur de province.

Les 36 371 candidats du primaire à ces épreuves pour la province éducationnelle Tshopo 1 dont 17 020 filles, sont répartis dans 144 centres au lieu de 118 au départ, ceci afin de permettre l’observation de la distanciation physique. Au total dans l’ensemble de la province de la Tshopo, 66 800 élèves finalistes du primaire prennent part à cet examen de deux jours.

L’enseignement primaire est la base de toute scolarisation. Il constitue bel et bien une étape incontournable où se forgent les valeurs humaines, indispensable pour le développement d’une nation. C’est dans cette optique que le test national de fin d’étude primaire figure parmi les épreuves certificatives qui marquent la fin du cycle d’enseignement primaire. Institué par l’arrêté ministériel n°387/96 du 30 Mai 1996, le TENAFEP a pour finalité, de sanctionner la fin du cycle primaire par la certification, ainsi que déceler l’exactitude, le goût et les intérêts de l’élève pour sa pré orientation vers le type d’enseignement organisé au niveau du secondaire.

Jean Claude Fundi