Social Politique

TSHOPO : « Accusé de détournement des fonds, le Directeur Provincial ad intérim de la DGRPT dans le collimateur des élus provinciaux de la province de la Tshopo »

TSHOPO : « Accusé de détournement des fonds, le Directeur Provincial ad intérim de la DGRPT dans le collimateur des élus provinciaux de la province de la Tshopo »

Le directeur général de la DGRPT, direction générale des recettes de la province de la Tshopo va répondre incessamment à l’interpellation de l’assemblée provinciale. Ceci découle de la plénière de ce jeudi 1er octobre. Le directeur ad intérim de la DGRPT, Aimé MPENGE LIKAKA devra répondre à l’interpellation des députés provinciaux de la province de la Tshopo. Décision prise à l’unanimité au cours de la plénière tenue ce jeudi 01 novembre 2018. Une interpellation initiée par le député Jérémie OKOTO. Ce dernier accuse le DG de la DGRPT de détournement des fonds :

«…Ma joie est immense parce que les élus du peuple sont derrière moi. Vous avez bien suivi que tous le monde a des preuves … Vous avez des yeux et des oreilles et vous pouvez aussi remarquer comme moi comment tout tourne au ralenti. On nous dit toujours qu’il n’y a pas d’argent et pourtant on a toute une régie qui collecte les recettes jours et nuits auprès des assujettis. C’est pourquoi il faut appeler le responsable de ce service technique à venir nous éclairer et nous dire où part cet argent ? Premièrement nous ne voyons pas les traces d’où part cet argent des contribuables Tshopolais et deuxièmement nous avions trouvé les traces de détournement des fonds flagrant d’au moins   415.000 Dollars américains, selon les preuves que j’ai actuellement en main … » a-t-il conclu. 

Onze députés présents à la plénière ont voté pour l’interpellation du directeur général de la direction générale des recettes de la province de la Tshopo moyennant quelques amendements sur le plan de fond et de la forme. A en croire le président ad intérim de l’organe délibérant de la Tshopo, l’interpellation sera envoyée au concerné par le bureau de l’assemblée provinciale. Cette plénière s’est clôturée par un huis-clos des députés provinciaux.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.