Actualités

Tshopo : « Comment maximiser les recettes dans ses secteurs, le ministère Provincial de l’EPSP, Jeunesse, Sports, culture, Art et Tourisme fait un Etat des lieux enfin de booster le développement de la Tshopo »

Tshopo : « Comment maximiser les recettes dans ses secteurs, le ministère Provincial de l’EPSP, Jeunesse, Sports, culture, Art et Tourisme fait un Etat des lieux enfin de booster le développement de la Tshopo »

Le ministère provincial en charge de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, jeunesse, sports, loisirs, culture et arts et tourisme initie, depuis le mardi 25 septembre, une série de séminaire de renforcement des capacités des chefs de divisions et services sous sa tutelle. La salle des réunions de ce ministère sert de cadre à ces assises. C’est dans le but de maximiser les recettes dans ces divisions afin d’aider le gouvernement provincial à avoir les moyens de sa politique et booster ainsi le développement de la province que le ministre provincial ayant en charge l’EPSP, jeunesse, sports, culture, art et tourisme, organise cette série de formations de remise à niveau.

Selon Grégoire ISAULA, chef de cabinet du ministre NENDOLO MOLISO, « ces assises permettront de réunir tous ces chefs de division et services dans le but de réfléchir sur l’état de lieu et de fonctionnement de ses différents services de l’Etat. Mais aussi réfléchir sur l’état des lieux et les fonctionnements des tous ces services, l’évaluation et l’exécution du budget 2018 en vue de se préparer à affronter l’exercice budgétaire 2019. Telles  sont les phases à suivre au cours de ses travaux »,  a-t-il conclu.

Le sous-gestionnaire de crédit au cabinet du gouverneur de province salut pour sa part l’initiative du ministre NENDOLO MOLISO. Elias EWENGENE profite de cette occasion pour présenter aux chefs de divisions et des services, le niveau actuel de réalisation des recettes de la province par les administrations rattachées à ce ministère. Tout en rappelant les responsabilités de gestionnaires de ces services de l’Etat, le sous-gestionnaire de crédit au cabinet du gouverneur de province, dresse l’état de lieu des réalisations des recettes au sein de ce ministère.

« Nous voudrions leur faire savoir que, sur les 100% de recettes propre prévus dans le budget de la province pour l’exercice 2018, les secteurs sous tutelle de l’EPSP doit produire 7,5% de ces recettes sur le 16.000.000. 900 de Francs Congolais. Ce ministère devrait produire 1 .250.000.000 de Francs Congolais. Au 30 juin, nous avions constaté que ce secteur n’a produit que 470.000.000 de Francs Congolais sur le 1 .250.000.000 prévu. C’était important de dire pourquoi le taux de réalisation de ce secteur est faible », a-t-il déclaré.

Il est à signaler que ses assises de renforcement des capacités consacrent une journée pour chaque division.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.