Tshopo : deux Asbl, CPCB et TRT unies pour les intérêts de la province.

Dans une conférence de presse tenue samedi 6 novembre à la place dite des Martyrs à Kisangani, la Conférence des présidents des communautés de base de la Tshopo (CPCB) et Tshopo réveille-toi (TRT), les dirigeants de ceux deux structures annoncent pour bientôt leur sortie officielle.

A en croire Jean Stanis Bilanga président de la CPCB, ces deux associations vont devoir travailler ensemble tout en restant chacune autonome. Et d’ajouter qu’un protocole d’accord de fonctionnement lie ces deux structures.

Les deux structures comme soulignent Jean Stanis Bilanga et Bishop Afata respectivement président de la CPCB et de TRT, elles militent pour plusieurs objectifs dont la promotion et la défense des intérêts légitimes de la province de la Tshopo.


Les dirigeants de ces deux associations disent militer pour l’unité des filles et fils de la Tshopo tout en banissant l’esprit de division d’où qu’il Vienne. Mener le lobbying pour revendiquer les droits des Tshopolais en vendant l’image de la province mais aussi, faire le diagnostic sans complaisance des problèmes qui retardent le développement de la Tshopo tout en proposant des solutions adéquates aux décideurs, constituent également les objectifs de la CPCB et TRT.

IMG 20211107 WA0070 Tshopo : deux Asbl, CPCB et TRT unies pour les intérêts de la province.

S’agissant de la question de l’ère caractérisée par l’élection du gouverneur et vice-gouverneur, Jean Stanis Bilanga au nom de ces deux structures estime que la province de la Tshopo n’est pas à vendre.

« Nous réitérons et nous insistons, Tshopo n’est pas à vendre, c’est-à-dire que nous sommes de gardiens du temple. Cette terre nous appartient, cette terre appartient aux électeurs de nos députés qui vont élire le gouverneur. Et cette phrase n’est pas adressé à tout le monde. Elle est adressée à nos députés provinciaux pour dire : ne brader pas la province, ne vendez pas la province au prix de l’argent« , explique Jean Stanis Bilanga.

Cependant, le président de la CPCB souligne que la province de la Tshopo est la seule province hospitalière mais que certains postes de responsabilité doivent être réservé aux seuls originaires de la Tshopo, tels que le gouvernorat de province.

Ceci ne constitue pas la chasse à l’homme.  » Nous ne chasserons jamais les gens », a rancherit Jean Stanis Bilanga qui a été appuyé par le Bishop Afata Botikotiko.

A noter que la conférence des présidents des communautés de base (CPCB) regroupe les présidents élus de toutes les communautés de la province de la Tshopo. Tandis que Tshopo réveille-toi, réunie en son sein, les hommes de Dieu originaires de la Tshopo.

Jean-Claude Fundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!