Actualités

Tshopo : ECIDÉ dit non à la balkanisation de la RDC.

Tshopo : ECIDÉ dit non à la balkanisation de la RDC.

ECIDÉ, parti politique cher à Martin FAYULU, dit non à la balkanisation de la RDC et adhère à l’idée de la création d’un tribunal pénal international spécial en RDC. C’est ainsi qu’une marche dite de l’unité nationale a été organisée ce mercredi 14 octobre 2020 par les militants de la plate forme Lamuka où tous ces militants sont descendus dans les artères de la commune makiso pour dire non à la balkanisation de la RDC et soutenir l’installation d’un tribunal pénal international spécial afin de juger les auteurs des crimes contre l’humanité perpétrés en RD Congo.


A en croire Thoms TOMBA KAKOYI, exécutif provincial adjoint de l’ECIDÉ Tshopo, la RD Congo est un État de droit, un État uni. Cette terre ne doit pas être balkanisée. L’installation de la commune rurale de Minembwe implique la balkanisation pire et simple de la RDC. Le peuple congolais doit dire non à cette balkanisation.


« …la marche d’aujourd’hui c’est pour dire non à la balkanisation tel que avérée par la commune Rurale de Minembwe. Lamuka a jugé utile de pouvoir sortir et marcher pour exprimer sa volonté de l’unité nationale pour dire non à la balkanisation de la RDCongo mais aussi pour soutenir la création d’un tribunal pénal international spécial en RDC.
« …nous disons que l’idée de l’installation du tribunal pénal international soit toujours maintenue.Que la communauté internationale puisse agir de manière rapide afin de juger les auteurs des crimes contre l’humanité, de paix et de génocide tel que avérés en RD Congo »,précise Thoms TOMBA KAKOYI,exécutif provincial adjoint de l’ECIDÉ Tshopo.


Il sied de noter que la marche de ce jour est partie du siège du parti ECIDÉ en passant par l’AFRAKIS, le rond point ACKIS et du canon, la grande poste pour chuter au siège du parti ECIDÉ.
Rachel LINZENGE