Politique Actualités Social

TSHOPO : ELECTION DE GOUVERNEUR : « Les Boyomais appellent les nouveaux élus à opérer un choix judicieux.»

TSHOPO : ELECTION DE GOUVERNEUR : « Les Boyomais appellent les nouveaux élus à opérer un choix judicieux.»

La population de la province de la Tshopo à travers celle de la ville de Kisangani lance un message ferme à leurs représentants au parlement provincial en rapport avec l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur. Elle les invite à faire un choix responsable et réfléchi. Elle l’a fait savoir au cours d’un vox pop réalisé par la rédaction de la Rfm tv.

C’est depuis 4 ans que l’ancienne province orientale a été démembrée donnant lieu à 4 nouvelles provinces dont la Tshopo. Après deux mandatures des gouverneurs à la tête de la province de la Tshopo, la population Tshopolaise en générale et Boyomaise en particulier, semble ne pas être satisfaite de la gestion de la province. Selon elle, ceux qui ont précédemment géré la province ne se sont pas souciés de la province. Pour ce faire, elle appelle les nouveaux élus à opérer un choix judicieux lors de l’élection de gouverneur et de son vice.

« …Nous en avons assez …Mon message aux députés provinciaux est simple, chers élus au lieu de courir derrière les sollicitations des corruptions, pensez à l’avenir de notre province, c’est tous ce qui nous reste, nous avons été déçus des choix des gouverneurs par les députés et de la gestion de ceux-là lors des mandatures passée…Votez pour un candidat qui travaillera pour l’intérêt de la province et non pour l’intérêt personnel, un candidat qui sera un gouverneur de la province et non de Kisangani ni d’un territoire, entendu un rassembleur mais aussi compétent, qui sera en mesure de relever le défi du développement de la province.. »

De leur côté, les députés provinciaux invitent la population à continuer à leur faire confiance. Selon eux, ils savent exactement ce dont la province a besoin et sont en mesure de relever ces défis.

« …Nous sommes conscients de ce que nous sommes venus faire au parlement, quoi qu’on raconte sur cette élection de gouverneur, nous demandons aux Tshopolais en générale et Boyomais en particulier de continuer à nous faire confiance comme elle nous l’a faite pour nous envoyer ici…Nous demandons à la population de se tranquilliser car à l’interne déjà on traite la question de pour qui voter et pourquoi. Nous n’allons pas voter, par exemple, pour celui qui a échoué dans la gestion de la province, moins encore celui qui vient d’ailleurs et qui ne maîtrise pas les problèmes de Tshopolais ni celui qui n’a jamais investi dans cette province… La population  nous a envoyé ici pour un but précis qui n’est rien d’autre que travailler pour la province et pour l’intérêt de la population… »

En 4 ans d’existence, la province de la Tshopo a connu deux gouverneurs et un commissaire spécial au lendemain du démembrement des provinces conduisant ainsi de 11 à 26 provinces. Le 26 mars est la date prévue pour l’élection de gouverneur et vice-gouverneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.