Actualités Social

Tshopo : La femme boyomaise, plus que motivée pour sa participation à la reconstruction de Kisangani.

Tshopo : La femme boyomaise, plus que motivée pour sa participation à la reconstruction de Kisangani.

C’est à l’issue d’une émission-débat publique dénommée « Hirondelle-Débat » organisée par le studio Hirondelle ce samedi 19 Octobre à l’alliance Française de Kisangani, que les femmes de Kisangani ayant participé à ces échanges se sont montrées plus que motivées pour participer et contribuer au développement de leur communauté.

L’émission a eu lieu ce week-end à l’alliance française de Kisangani et a connu la participation des femmes des confessions religieuses et les femmes issues des associations de la société civile de la Tshopo. Cette émission-débat publique axée sur comment les femmes peuvent-elles participer à la reconstruction de la ville Kisangani ? Cette thème a été développé à Kisangani selon l’organisateur, parce que la ville de Kisangani a été victime des plusieurs guerres dont la dernière dite de six qui a détruit plusieurs infrastructures, le tissus économique et autres, et que les effets de cette guerre appellent à une reconstruction qui aura besoin des acteurs avertis.

Pour Christian MULUMBA rédacteur en chef adjoint du studio Hirondelle, sa structure a la vocation de partage. A l’en croire, cette émission débat publique a permis à la population boyomaise de pouvoir dire ce qu’elle avait à dire en rapport à ce qu’elle pense pour reconstruire la ville de Kisangani.

Prenant la parole, la femme boyomaise a, non seulement parler de son vécu quotidien, mais a également donner ses propositions sur ce qu’elle attend de sa participation dans la reconstruction de Kisangani.

Au cours de ce débat, les femmes pensent qu’au-delà de la participation de la femme su sein des instances de prise des décisions, l’Etat devrait promouvoir davantage la femme en l’appuyant dans tous ce qu’elle fait et qui vise le développement des communautés. Elles ajoutent que la femme participe déjà à cette reconstruction à plusieurs niveau et beaucoup plus dans l’économie informelle. Elles se disent satisfaites  de ce qu’elles ont déjà donné pour la communauté et comptent faire plus.
Cette série d’activités est organisée par le studio hirondelle à travers la République Démocratique du Congo à raison d’une ville chaque mois. La ville de Kisangani a été sélectionnée poue ce mois d’octobre.

Trésor BOTAMBA.