Actualités Social

Tshopo : la fondation Widal au chevet de familles des naufragés

Tshopo : la fondation Widal au chevet de familles des naufragés

Le naufrage de la baleinière sacré cœur du 8 janvier dernier ne cesse d’attirer la compassion des hommes de bonne volonté mais aussi des personnalités. C’est dans le souci de redonner du sourire aux familles des naufragés que le président de la fondation Widal, le sénateur Guy Loando vient au secours de ces dernières. C’est son représentant provincial, le député provincial Théoveul Lotika qui a assuré la coordination de cette remise.

Dans son speech devant les familles représentatives des naufragés, l’honorable théoveul Lotika est revenu sur le message de réconfort du sénateur Guy Loando.


« Le sénateur Guy Loando qui est votre frère, votre fils a appris avec consternation ce qui vous est arrivé; l’accident dont vous êtes victimes. D’abord, il vous présente ses condoléances les plus attristées et pleure avec vous bien qu’étant loin à Kinshasa. Par ses fonctions de sénateur, il vous rassure qu’il va plaider auprès du gouvernement central et du président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo pour l’amélioration des conditions de voyage fluvial. Il vous annonce la mise à votre disposition des bateaux confortables au standard international MB Loando 1 et 2.
Il vous recommande en outre la prudence et le respect des normes d’embarcation pour éviter chaque fois de perdre nos parents, frères et sœurs… pour pleurer avec vous, il a envoyé ce peu de biens que vous voyez et ses enveloppes à l’honorable Lotika qui est chargé de vous les donner ce jour. Il promet qu’au moment opportun, il va personnellement vous voir parce que vous êtes sa famille et la famille vaut mieux que tout. Il vous aime et tient à venir personnellement partager ce moment de douleur avec les familles éprouvées »,
renseigne son message.

L’assistance aux familles de victimes est constituée d’une enveloppe par famille, des produits vivriers composés des boîtes de conserve, du sucre, sel et haricots. Tous ses biens seront acheminés dans le territoire de Basoko où se trouvent d’autres familles de victimes.

Les familles de victimes du naufrage de la baleinière sacré cœur n’ont pas tari d’éloges pour remercier le sénateur Guy Loando à travers sa fondation. Elles sollicitent à leur bienfaiteur d’affecter l’un de ses bateaux dans le trafic entre le territoire de Basoko et la ville de Kisangani.

Ont également pris part à cette séance de réconfort de la fondation Widal, les députés provinciaux du territoire de Basoko ainsi que le président de l’assemblée provinciale de la Tshopo.

Le naufrage de la baleiniére sacré cœur a causé des pertes en vies humaines et de nombreuses marchandises.

Jean Claude Fundi