Actualités Politique

Tshopo : le FCC dans la rue pour la stabilité des institutions.

Tshopo : le FCC dans la rue pour la stabilité des institutions.

Les partis membres du FCC, front commun pour le Congo province de la Tshopo, prônent pour la stabilité des institutions nationales et provinciales.  Dans une marche pacifique organisée ce samedi 25 juillet dans la ville de Kisangani, les cadres et militants ont sillonné les principales artères de la commune Makiso pour cette fin.

Pour Eugénie Wandandi, coordinatrice adjointe du FCC dans la province de la Tshopo, cette structure soutien la coalition FCC-CACH ainsi que la stabilisation des institutions politiques nouvellement installées.

Pour elle, le même soutien s’exprime également à l’endroit des institutions provinciales.

« Étant donné que les deux institutions provinciales sont l’émanation du front commun pour le Congo, nous encourageons la stabilité de ces deux institutions à travers le dialogue et le rapprochement », a t-elle déclaré.

La coordinatrice adjointe du front commun pour le Congo dans la province de la Tshopo insiste sur la stabilité des institutions afin de ne pas plonger la province dans une crise. Une situation qui pourrait apporter des conséquences incalculables pour la province.

De son côté, le gouverneur de province, Louis-Marie Walle Lufungula aborde dans le même sens pour la stabilité gage de la paix.
Il souligne que les semeurs des troubles n’ont pas de place au sein de la province.

Plusieurs partis politiques membres du FCC ont pris part à cette marche qui n’a enregistré aucun incident.

Cette marche s’inscrit dans le cadre de la marche initiée par le FCC à Kinshasa le 22 juillet dernier afin d’appuyer la stabilité des institutions politiques mais aussi la constitution.

Jean Claude Fundi