Actualités Politique

Tshopo : les députés provinciaux renforcent leur pression sur l’exécutif provincial.

Tshopo : les députés provinciaux renforcent leur pression sur l’exécutif provincial.

18 députés provinciaux sur les 28 qui composent l’assemblée provinciale de la province de la Tshopo ont dans une déclaration politique de ce lundi 6 juillet 2020, imploré la sollicitude du président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO afin qu’il jette un coup d’œil vigilant sur la gestion de la province par l’exécutif provincial déchu.

Les députés provinciaux signataires de cette déclaration politique invitent cependant le président de la République à prendre des mesures idoines et coercitives visant à remédier, dans le délai escompté, et à juguler les manœuvres qu’ils qualifient de dilatoires orchestrées par le gouverneur destitué, celle de s’accrocher au pouvoir.

Ils appellent en même temps le chef de l’Etat à contraindre le gouverneur de province à présenter officiellement sa démission et se mettre à la disposition de la justice mais aussi, faire désigner conformément à la loi, la personne devant assumer l’intérim du gouverneur de province en attendant l’organisation prochaine des élections du nouveau gouverneur et vice-gouverneur par la commission électorale nationale indépendante.

Ses dix-huit députés signataires de ladite déclaration, accusent le gouverneur de province Louis-Marie Walle Lufungula de ne pas s’approprier la vision du chef de l’Etat, celle du peuple d’abord, pour n’avoir pas amorcé la mise en œuvre des actions gouvernementales.

Depuis le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial de la province de la Tshopo, une crise s’installe entre les deux institutions provinciales. Un vote qui a abouti au résultat selon lequel, 13 députés ont voté pour la motion, 10 contre et 5 bulletins nuls.

Un résultat accueilli par le gouverneur de province et qui estime qu’au regard du règlement intérieur de l’assemblée provinciale, le vote de la motion n’a pas atteint la majorité absolue et que par conséquent, il se considère toujours gouverneur de province.


De leurs côtés, les députés provinciaux, au total dix-huit, ont au cours de la plénière du 29 juin 2020 décidés de mettre en accusation devant la cour de cassation, le gouverneur de province Louis-Marie Walle Lufungula ainsi que deux de ses ministres provinciaux.

Il est à signaler que le dossier de la province de la Tshopo se trouve à la cour d’appel de Kisangani, à la cour de cassation ainsi qu’à la cour constitutionnelle.

Jean Claude Fundi