Actualités Social

TSHOPO : «…Les politiciens de la Tshopo ne nous permettent pas d’accéder aux informations sur l’évolution du dossier des victimes de la guerre six jours…» (Bernard KALOMBOLA)

TSHOPO : «…Les politiciens de la Tshopo ne nous permettent pas d’accéder aux informations sur l’évolution du dossier des victimes de la guerre six jours…» (Bernard KALOMBOLA)

Dix neuf ans après cette guerre qui avait eu lieu dans la ville de Kisangani, aucune victime  n’a été indemnisée. Par ailleurs, ce dossier est en train d’être traité dans les instances judiciaires internationales, à l’occurrence la Cours Internationale de Justice.
C’est à l’issu de la conférence – réflexion sur les victimes de la guerre de six jours organisée par la société civile forces vives de la Tshopo que le président de l’association des victimes de la guerre de « six-jours » a exprimé sa désolation face au comportement des politiciens Tshopolais sur le dit dossier.

Selon Bernard KALOMBOLA, les politiciens tshopolais semblent ne pas être intéressés par ce dossier qui date de l’an 2000. A lui d’ajouter que la Tshopo n’a pas encore un leader politique pesant dans les différents régimes qui se succèdent en RDC.

«…Nous sommes au-moins aujourd’hui soutenu par la société civile, contrairement aux politiciens qui bloquent souvent dans la recherche de l’aboutissement heureux de ce dossier… Déjà il se pose un problème d’accès à l’information sur le dossier. Autant des fois que nous partons à Kinshasa, aucun politicien ne nous reçois. On se bat jusqu’ici seul. L’équipe qui parle des victimes à la Haye ne connait que de papier la situation. Aucun fils de la Tshopo, pour ne pas parler des victimes elles-mêmes…Qui sont ceux qu’on appellent leaders de la Tshopo ? Je ne vois personne en mon sens. S’ils existent, ils sont complice du blocage… »

Pour rappel, la guerre de six jours s’était déroulée sur le territoire congolais, précisément à Kisangani à l’an 2000 au mois de juin. Elle opposait deux armées étrangères (Rwanda et Ouganda) soutenue par certains acteurs politiques congolais.

Trésor BOTAMBA