Actualités Enseignement

Tshopo : moins de 50% de réussite à l’ISTM Kisangani

Tshopo : moins de 50% de réussite à l’ISTM Kisangani

L’année académique 2019-2020 s’est clôturée samedi 21 novembre 2020 à l’Institut des techniques médicales de Kisangani.
Une année qui se clôture avec un faible résultat. Sur 2 319 étudiants admis en session aux premier et deuxième cycle, seuls 103 étudiants ont pu satisfaire en première session. Ces 103 diplômés de toutes les sections confondues, l’on note 65 licenciés et 38 gradués
.

Dans son discours de politique générale au cours de la double cérémonie de collation des grades académiques et de la clôture de l’année académique 2019-2020, le directeur général de l’ISTM Kisangani n’a pas manqué d’épingler la caractéristique de cette année académique qui s’achève.

Pour le Professeur Upoki Agenonga, cette année académique est arrivée à terme dans un contexte extrêmement difficile du à la pandémie de coronavirus mais aussi ponctué par des troubles des étudiants du 6 au 13 janvier 2020 suite aux frais académiques édictés par les instructions académiques. A cela s’ajoute la déperdition des étudiants. Initialement inscrit pour un total de 2 480 étudiants, seuls 2 319 ont présenté la session ordinaire.

Prévu pour le 31 juillet pour la clôture de l’année académique 2019-2020, le calendrier académique a été réaménagé suite à la suspension des cours le 18 mars 2020. Le calendrier aménagé a consacré les examens du second semestre du 26 octobre au 2 novembre 2020.

L’institut des techniques médicales de Kisangani organise plusieurs sections notamment, les sciences infirmières, soins généraux, pédiatrie, sage femme, biologie médicale ainsi que les techniques de laboratoire au niveau de graduat.

Marie Selenge