Actualités Politique

TSHOPO/Motion de censure : « nous invitons Walle LUFUNGOLA à emboiter le pas du Gouverneur de Kwango ». (Mouvements citoyens)

TSHOPO/Motion de censure : « nous invitons Walle LUFUNGOLA à emboiter le pas du Gouverneur de Kwango ». (Mouvements citoyens)

Quatre mouvements citoyens l’ont déclaré  à travers un mémorandum commun lu et déposé au bureau de l’Assemblée provinciale ce lundi 29 juin, une heure avant la tenue de la plénière consacrée à la clôture de la session de mars .
Il s’agit de LA LUCHA, FILIMBI, PARLEMENT DEBOUT ET M.I.S.S/RDC.

Ils soutiennent la requête de recomptage de bulletins de vote de la motion de censure contre le Gouvernement provincial de la Tshopo initiée
par le Bâtonnier Firmin Yangambi, en invitant la Cour d’appel à ordonner le recomptage de bulletins de vote et établir la lumière sur les bulletins déclarés nuls afin de rétablir la
vérité et fixer définitivement l’opinion publique.

Par ailleurs, ils appellent à la conscience de Monsieur Louis-Marie Wale, s’il en a
une, selon ces mouvements cotoyens, de déposer honorablement sa démission afin de sortir par la petite fenêtre que de s’étouffer dans une timocratie éhontée.

« …S’il ne peut le faire de lui-même,nous l’invitons par mimétisme, d’emboiter le pas du
Gouverneur de Kwango ».

Lesdits mouvements demandent aux vaillants députés provinciaux qui ont majoritairement répondu aux aspirations de la population de rester soudés jusqu’à obtenir le départ effectif du Gouvernement provincial.

« …nous  les Tshopolaises et Tshopolais à rester mobilisés pour des actions pacifiques de grande envergure que nous allons déclencher
prochainement pour obtenir le départ de ce gouvernement si le statuquo continue à planer ».

Pour votre gouverne, c’est depuis le 25 du mois de juin courant que la toile est alimentée par les débats et analyses autour de la motion de censure qui a fait tomber le gouverneur WALE et son gouvernement. Mais, dans une lettre adressée à l’assemblée Provinciale, le Gouverneur de Province, Louis Marie LUFUNGOLA, rejette le procès – verbal du vote de la morion de censure lui transmis par l’assemblée provinciale, en y relevant plusieurs irrégularités, avant de conclure que son gouvernement reste en fonction.

Trésor BOTAMBA

Lire aussi  : https://www.rfmtv.net/tshopo-walle-lufungula-rejette-le-proces-verbal-de-la-decheance-de-son-gouvernement/