Actualités Social

TSHOPO / Sécurité : Un jeune mort poignardé au quartier makolongulu, une oeuvre de violence juvénile urbaine

TSHOPO / Sécurité : Un jeune mort poignardé au quartier makolongulu, une oeuvre de violence juvénile urbaine

C’est aux environs de 19 heures de ce samedi 4 juillet 2020 que deux jeunes filles, de deux écuries de ce quartier, dont une accouchée, se sont disputés de suite des commérages.

Cependant, le mari de l’accouchée qui voulait se renseigner sur la raison de la dispute, s’est vu poignardé par le mari de l’autre fille qui se disputait avec sa femme. Dépêché à l’hôpital du cinquantenaire, le jeune homme a rendu l’âme suite à l’hémorragie qui s’en est suivie une heure après le fait.

Mis au courant, ses amis de l’écurie, ont pris d’assaut la maison du « tueur », y ont mis du feu, et certains biens qui ont été épargnés, ont été récupérés et brûlés par des jeunes qui appartiendrait à l’écurie RASTA non loin du marché « makolongulu ».

La situation  se déroule dans le camp QG, un camp militaire,  mais aucune intervention des militaires. Par contre, certaines familles militaires se hâtent pour sauver leur peau.

Bilan provisoire, un mort, une maison et plusieurs biens brûlés.

Rappelons que ça fait presque deux semaines qu’une série d’incidents s’est produit dans la ville, notamment à Lubunga et mangobo, causés par des groupes de jeunes. Et on est apparemment devant une série infinie dans un quartier entouré des camps militaires.

Trésor BOTAMBA