Actualités Social

Tshopo : Sheik ONGALA : « Les musulmans ont été écartés du culte œcuménique organisé par le gouvernement provincial »

Tshopo : Sheik ONGALA : « Les musulmans ont été écartés du culte œcuménique organisé par le gouvernement provincial »

Les musulmans, à travers leur représentant l’imam régional de la ville de Kisangani, estiment que les musulmans ont été écartés du culte organisé par le gouvernement provincial pourtant œcuménique. Ce culte qui a été organisé dimanche 18 Aout par le Gouvernement Provincial et qui a réuni toutes les confessions religieuses de la ville de Kisangani à l’esplanade de la grande poste. Il était question dans ce culte de remettre la province de la Tshopo entre les mains de Dieu.

Les musulmans se disent écartés de ce culte. Sheik ONGALA, imam régional pour la ville de Kisangani, constate que l’organisation de ce culte n’a pas été bien faite. Aucune responsabilité n’a été accordée à l’église islamique même pas pour la prière de l’offrande dit-il.

«…Nous avion constaté que ce culte été mal organisé…Nous avons la même vision avec le gouverneur de province, celui de voir la province décollé, chose grave, nous musulmans n’avions reçus aucune tache dans le déroulement du culte pourtant invités par l’initiateur du culte, on ne nous a  donné même pas un mot, ne fusse que faire une prière pour les offrandes, ça n’a pas donné une bonne impression…»

Sheik ONGALA promet de rencontrer le Gouverneur de province pour cette fin. L’imam régional de la ville de Kisangani plaide pour l’organisation d’un culte spécial des musulmans en faveur de la province.

Le  culte d’action de grâce du dimanche 18 août dernier  été présidé par Monseigneur LOTIKA, président provincial des Eglises du Christ au Congo et avait pour objectif de briser les liens démoniaques qui lient la province au monde de ténèbres.

Trésor BOTAMBA