Environnement : Que retenir du séjour de l’Ambassadeur de l’Union Européenne dans la Tshopo.

Nicolas Berlanga Martinez, ambassadeur de l’Union Européenne en République démocratique du Congo, a entamé une visite de cinq jours dans la province de la Tshopo, soit du 22 au 26 juin 2024. Une visite qui l’a conduit dans la ville de Kisangani ainsi que dans le paysage de Yangambi, territoire d’Isangi.

Accompagné d’une forte délégation de l’Ambassade de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo, cette visite s’inscrivait dans le cadre d’un apport aux efforts déjà déployés dans le paysage de Yangambi avec l’aide de la coopération de l’Union Européenne.

Cette visite a permis à Nicolas Berlanga et sa suite de voir en détails les réalisations du Centre pour la Recherche Forestière Internationale (CIFOR) et de ses partenaires.

Les réalisations de l’Union Européenne dans la Tshopo

A son arrivée à Kisangani samedi 22 juin 2024, l’ambassadeur de l’union Européenne a visité les infrastructures de la faculté des sciences de l’Université de Kisangani sous les explications des autorités académiques. Près de 120 masters et doctorants ont été formés depuis 2012 en ces lieux, et  plusieurs salles de classe, amphithéâtres  et bureaux ont été construits  avec  le financement de l’Union Européenne. Nicolas Berlanga a eu aussi à visiter les réalisations du CIFOR dans le domaine du développement de la filière charbon de bois durable combiné à la promotion de foyers améliorés comme moyen de protection des forêts. La visite de la faculté des sciences s’est soldée par un échange entre l’ambassadeur et les étudiants. Plusieurs questions sur le partenariat entre l’Université de Kisangani et l’Union Européenne ont été passées au peigne fin.

IMG 20240702 WA0008 Environnement : Que retenir du séjour de l’Ambassadeur de l’Union Européenne dans la Tshopo.
Echanges avec les étudiants de la Faculté des Sciences

De la visite du paysage de Yangambi

A Yangambi, mardi 25 juin, l’ambassadeur Nicolas et Dominique Kankonde, directeur général de l’institut national pour l’étude et la recherche agronomique, ont participé à des nombreuses activités notamment l’inauguration de la centrale de cogénération à biomasse.

Cette central, construite avec le financement de l’Union Européenne, va générer de l’énergie verte (électricité et chaleur) en vue de soutenir le développement économique local et le bien-être des populations riveraines qui sera géré dans le cadre du Partenariat Public-Privé qui lie l’INERA, le CIFOR et les sociétés du consortium STAR.

A ce titre, les interventions financées par l’Union européenne dans le Paysage de Yangambi visent à préserver la biodiversité et à rendre les productions agricoles et forestières locales plus durables, rentables et inclusives. C’est ainsi que la centrale de cogénération vient en soutien aux activités déjà en cours depuis plusieurs années en promouvant la transformation et la conservation améliorées des produits, avec création d’emplois et amélioration du tissu économique local.

IMG 20240702 WA0004 Environnement : Que retenir du séjour de l’Ambassadeur de l’Union Européenne dans la Tshopo.
Inauguration de la centrale de cogénération à biomasse

Il convient de noter que la visite de l’ambassadeur Berlanga Martinez dans le Paysage de Yangambi souligne l’engagement de l’Union européenne en faveur du développement durable dans le paysage de Yangambi comme dans bien d’autres paysages. Elle met en évidence l’importance de la coopération internationale dans la réalisation des objectifs de développement durable.

 

La Rédaction

One thought on “Environnement : Que retenir du séjour de l’Ambassadeur de l’Union Européenne dans la Tshopo.

  1. Dans le contexte de sa première visite officielle à yangambi,son excellence l’ambassadeur BERLANGA MARTINEZ a promis de mettre en valeur les installations du Guest house de l’INERA Yangambi, la digitalisation de la bibliothèque centrale ainsi que l’installation d’un laboratoire génétique. Entant émerveillé des réalisations des associations féminines rencontrées dans le paysage de yangambi, il leur encourage de mobiliser les efforts ensemble pour la pérennisation et la duplication des leurs activités dans d’autres endroits. En dernier lieu, l’ambassadeur a reconnu en face l’industrie chargée de transformation des scientifiques agronomes et il également promis son soutien dans le jours avenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!